Pour un soutien des projets des femmes et pour papoter aussi...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est décidé, j'arrête d'être débordée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ClairesurTerre
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: C'est décidé, j'arrête d'être débordée !   Dim 8 Fév - 12:36

On ne naît pas débordée, on le devient... et jamais par hasard.
La bonne nouvelle : ça peut changer. A condition de se regarder en face.


"J'ai pas le temps, je suis débordée." C'est certainement l'une des phrases les mieux partagées aujourd'hui. Les unes accusent une société qui leur impose d'être sur tous les fronts. Les autres reprochent à la technologie de leur infliger son rythme en mode accéléré...
Pourtant, on peut choisir de ne plus être débordée. A condition d'accepter de se reconnaître dans l'un de ces 4 profils, et de mettre en place les clés de notre transformation.

C'est si précieux d'avoir le temps.


- La paniquée
"Se poser une seconde ?
Impossible, trop de trucs à faire !"


Arrow la suite plus bas

- L'urgentiste
"J'arrête pas, mais mes journées sont trop courtes !"

Arrow la suite plus bas

- La perfectionniste
"Je gère tout, tout le temps,
et personne ne me remercie !"


Arrow la suite plus bas

- La boulimique
"Plus j'en fais, plus j'assure !"

Arrow la suite plus bas

Témoignages :

"Je fais des listes sur 15 jours"
Je suis d'un naturel assez bordélique, des papiers j'en mets partout, le boulot, j'en prends plus que je ne peux en faire. Et puis à force de me laisser déborder par tout et n'importe quoi, il y a 2 ans, je n'ai plus rien réussi à contrôler. C'était la panique.
Il a fallu que je change de boulot pour mettre en place des stratégies d'anticipation.
Aujourd'hui, je note tout, de la personne que je dois appeler au courrier à poster.
Et si j'ai toujours beaucoup de choses à assumer, grâce à mes listes rédigées sur 15 jours, j'ai l'impression de m'économiser tout en faisant autant.
Françoise, formatrice, 50 ans

Pour en savoir + sur les listes, c'est ici : http://sortezvosprojets.forumactif.com/trouver-du-temps-f3/listes-pour-se-simplifier-la-vie-t42.htm

"J'ai opté pour un mi-temps."
J'ai une vie bien remplie mais pas débordée.
Pour en arriver là, il a fallu que j'aille jusqu'à l'épuisement. C'est là que j'ai eu le déclic.
J'ai fait ce que beaucoup de gens rêvent de faire sans vouloir en assumer les conséquences : je suis passée au mi-temps.
Si j'ai un salaire moins confortable, je suis aujourd'hui pleinement disponible à ce que je fais tout en ayant le temps de me ressourcer. En choisissant d'échapper à l'urgence, j'ai gagné en créativité, côté pro et côté perso.
Béatrice, architecte, 45 ans

"Je m'arrange de l'à-peu-près".
En changeant de mari, j'ai changé de mode de vie.
Si je n'ai pas totalement abandonné mon perfectionnisme, j'ai aprris à définir ce qui mérite d'être parfait et ce qui supporte l'a-peu-près.
Du coup, j'ai libéré pas mal de temps pour d'autres activités qui m'intéressent davantage.
Et quand vraiment quelquechose me chiffonne à la maison -des vêtements qui traînent ou encore des papiers qui s'entassent-, plutôt que de me mettre la pression et commencer un grand rangement, je ferme la porte.
Laure, prof de français, 42 ans

"Je sais quand lever le pied".
J'ai débranché ma pile de stress il y a 5 ans.
J'avais le sentiment de ne plus y arriver et c'était vrai.
Il a fallu que je me fie à ma propre perception des choses pour ne plus me sentir débordée.
Maintenant, dès que j'ai l'impression de tout faire, je lève le pied parce que je me suis aperçue qu'à force de vouloir arranger tout le monde je finissais par déranger tout le monde.
Et ma nouvelle devise c'est : ne jamais reporter au lendemain ce que tu peux déléguer aux autres le jour même, qu'il s'agisse du lave-vaisselle à vider, des draps à repasser ou des devoirs à surveiller.
Laurence, consultante en communication, 38 ans

"Intérieurement, j'ai une alarme anti-submersion".

Je ne supporte pas l'expression "être débordée".
Je crois que j'ai une espèce de nature, plus qu'une volonté profonde, à sentir la limite de ce que je peux faire avant que cela ne devienne trop difficile pour moi.
J'ai une sorte de Gimini Criquet qui veille à la préservation de ce que je suis, même si j'ai plaisir à être très active.
Ensuite, j'ai plusieurs stratégies pour échapper au trop-plein :
je refuse, je décale, je laisse dormir...

Sophie, chef d'entreprise, 35 ans

Pour en savoir + :
Like a Star @ heaven "Mon corps le sait" (Robert Laffont) par Catherine Aimelet-Perissol (psychanalyste) et Sylvie Alexandre


Like a Star @ heaven "Comment survivre en famille" (Albin Michel) par Catherine Mathelin-Vanier (psychanalyste) et Bernadette Costa


Like a Star @ heaven "Je suis débordée à la maison" (Les carnets de l'info) par Béatrice Carrot (consultante) et Claire Mazoyer



Source : Avantages

_________________
"Un ADULTE créatif est un ENFANT qui a survécu" Ursula K. Le Guin

le https://www.facebook.com/AgimusBoutique/ et le site marchand Agimus Atelier


Dernière édition par laFéedulogis le Jeu 16 Avr - 19:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
ClairesurTerre
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Je suis une paniquée... Que faire ?   Dim 8 Fév - 12:39

flower La paniquée
"Se poser une seconde ?
Impossible, trop de trucs à faire !"


A enchainer la journée de travail bien ficelée avec dossiers à boucler et réunions à planifier, et la soirée marathon avec devoirs à surveiller et dîner à mijoter... on occupe déjà bien son temps.
Malgré tout, on arrive encore à caser un cours de piano pour l'ainé et une visite de contrôle chez le pédiatre pour le cadet.
Et, si un RDV professionnel est annulé, on le remplace fissa par un autre resté jusque-là en stand-by.



Like a Star @ heaven Ce qui se joue.
Impossible, quand on est une "paniquée", d'effacer de sa liste les tâches superflues. C'est angoissant. Comme si notre propre existence se justifiait essentiellement par cette capacité à surcharger notre agenda là où les autres cherchent à lever le pied.
Pour les frénétiques de l'action que nous sommes, l'équation est simple : être débordée = être vivante.
S'arrêter, c'est mourir un peu.

Cette agitation cache donc, en fait, la peur du vide, et à toujours se projeter dans le registre du "faire plus", nous zappons trop souvent le "faire mieux" avec le risque, un jour, de devoir céder à l'épuisement.

Like a Star @ heaven Arrêter... mais comment ?

On peut commencer tout d'abord par identifier clairement ses priorités.
On raye une bonne fois pour toutes le "il faut faire" de son vocabulaire et on le remplace par "je fais ce qui est capital pour moi, mes enfants...".[i]
Du coup, on ne traite plus les problèmes dans l'ordre où ils se présentent mais dans l'ordre de leur importance pour nous.
Pour être sûre d'y arriver, on peut dresser une liste hiérarchisée des tâches à accomplir sans faute, "avant demain, pôur mercredi ou dimanche prochain".
Et, surtout, on ne cède pas à la tentation de remplir toutes les cases.
Au contraire, on s'oblige à laisser des cases vides qui vont nous permettre d'expérimenter "[b]l'art de ne rien faire".

C'est la seule façon de renouer avec soi-même, de trouver son propre rythme et se prouver qu'en débrayant il y a plus de place pour nous et moins de vide autour.

_________________
"Un ADULTE créatif est un ENFANT qui a survécu" Ursula K. Le Guin

le https://www.facebook.com/AgimusBoutique/ et le site marchand Agimus Atelier


Dernière édition par laFéedulogis le Jeu 26 Mar - 15:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
ClairesurTerre
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Je suis une perfectionniste... que faire ?   Dim 8 Fév - 13:26

flower La perfectionniste
"Je gère tout, tout le temps, et personne ne me remercie !"

Dans une vie débordante, il y a celles qui effectivement chargent la barque, mais gardent le sourire, et puis nous, l'humeur bougonne et le soupir facile.
A la maison comme au boulot, on assure à 200% pendant que les autres -du moins le croit-on- se la coulent douce.
Et jamais personne pour nous filer un coup de main ou même nous gratifier d'un petit mot gentil ! Bref, on se sent un peu l'âme d'une bonne à tout faire et ce n'est vraiment pas pour nous plaire.



Like a Star @ heaven Ce qui se joue.

La journée à peine commencée, on se charge déjà d'une liste de missions difficiles à tenir. Angoissée ? Sans doute. Perfectionniste ? Sûrement. On n'envisage pas de laisser quelqu'un d'autre classer les dossiers ou passer l'aspirateur. C'est plus fort que nous. Un peu comme si nous nous sentions obligées de répondre à une demande extérieure.
De contraintes en contraintes, on finit par vivre mal ces impératifs du quotidien et on ne se gêne pas pour le faire savoir.
Dans nos soupirs, il faut entendre un désir de liberté, et dans nos reproches, un insatiable et exagéré besoin de reconnaissance.

Like a Star @ heaven Arrêter... mais comment ?

Pour reprendre la main sur sa vie, il faudrait cesser de s'identifier à ses actes pour consentir à être soi, avec son histoire et... ses limites.
Autrement dit, c'est prendre consciences de ce qui est essentiel pour soi, et réalisable là, maintenant.
Et se dire que pour le reste, on verra.

En clair, si on a un dîner de prévu, le frigo vide et un appart un peu en désordre, on évite de se lancer dans le lessivage des murs.
Inutile également de courir toute la ville pour trouver "le" pain qui croustille, si on n'a pas vraiment le temps de le faire.
Un petit coup d'aspirateur pour que la maison soit propre et un tour à la supérette du coin pour avoir de quoi régaler tout le monde... sont suffisants.


Il faut savoir lâcher un peu sur ses exigences. En réajustant ainsi ses prétentions, on fait baisser la pression, on se sent moins frustrée de ne pas avoir tenu ses engagements et on abandonne plus facilement le registre des plaintes. cheers

Source : Avantages

_________________
"Un ADULTE créatif est un ENFANT qui a survécu" Ursula K. Le Guin

le https://www.facebook.com/AgimusBoutique/ et le site marchand Agimus Atelier


Dernière édition par laFéedulogis le Jeu 26 Mar - 15:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ClairesurTerre
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Je suis une urgentiste... que faire ?   Dim 8 Fév - 13:36

flower L'urgentiste
" J'arrête pas, mais mes journées sont trop courtes !"

Inutile de planifier un cours de gym ou une virée shopping entre copines : on sait bien qu'à la dernière seconde on n'aura pas le temps et on annulera.
Pour nous, les urgentistes, les problèmes d'organisation sont une réalité : il y a trop de choses à faire et d'ailleurs les journées ne sont pas assez longues.



Like a Star @ heaven Ce qui se joue.

En se disant, ou en pensant, au "taquet", on s'épargne bien des choses et notamment des émotions fortes.
On se protège en particulier de toute demande sans avoir à dire "non", par le seul fait d'être déjà occupée.
On fait ainsi la nouvelle tâche et on fait du sentiment d'être débordée un tampon, voire un barrage, entre soi et les autres.
Ensuite, on s'évite d'éprouver une angoisse, un manque, une déception... bref, on se déconnecte de soi-même.

Like a Star @ heaven Arrêter... mais comment ?

Pour ne plus courir contre la montre et ganger du temps, il faut commencer par en perdre.
Tout d'abord en se posant 2 minutes, puis en réfléchissant à la manière dont on organise ses journées.
Ne fait-on pas ce qui nous plaît avant ce qui nous déplaît, au risque de s'attarder sur ce qui est agréable ?
De la même façon, ne fait-on pas ce qui va vite avant ce qui prend du temps ?
ou encore, ce qui est urgent avant ce qui est important ?
En regardant comment on gaspille son temps, et en s'obligeant à redéfinir l'essentiel, quitte à l'écrire noir sur blanc, on met en place une stratégie qui tord le cou au superflu.
Et si ça ne marche pas, on peut toujours jeter sa montre aux orties.
Sans perception du temps qui passe, on sent meixu le moment présent et on lâche cette affreuse angoisse du temps qu'il reste. cheers

_________________
"Un ADULTE créatif est un ENFANT qui a survécu" Ursula K. Le Guin

le https://www.facebook.com/AgimusBoutique/ et le site marchand Agimus Atelier


Dernière édition par laFéedulogis le Jeu 26 Mar - 15:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ClairesurTerre
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Je suis une boulimique... que faire ?   Dim 8 Fév - 13:38

flower La boulimique
" Plus j'en fais, plus j'assure !"

Quand on est une surdouée de l'agenda, on arrive à caser entre obligations professionnelles et charges domestiques, un cours de danse hebdomadaire, un abonnement "théâtre" et, cerise sur le gâteau, une séance "manucure" bimensuelle... et pour notre plus grande joie, on épate nos copines comme la belle-famille.



Like a Star @ heaven Ce qui se joue.

Etre active aujourd'hui, c'est être en bonne santé, aussi bien physique que sociale.
Et être débordée, c'est une façon de répondre aux normes d'une société qui exige que nous nous construisions au maximum de nos potentialités professionnelles, personnelles, conjugales ou encore familiales tout en donnant aux autres l'image d'une personne impliquée dans sa vie.
Tant qu'on est dans ce "toujours plus", on donne de la valeur à ce qu'on fait et ce qu'on est.
Mais en cèdant ainsi aux sirènes de la performance, on risque d'y perdre sa liberté.
Mue par le regard des autres, on oublie de faire des choix en accord avec nos vrais désirs.

Derrière cette difficulté à mener une vie qui nous ressemble davantage, il y a souvent une enfance passée à répondre aux injonctions (et projections) de la famille qui invitait à faire "davantage" : davantage de sport, de travail, de musique ... sans jamais laisser de place à la rêverie ou à l'ennui.

Like a Star @ heaven Arrêter... mais comment ?

Pour en faire un peu moins là où on avait l'habitude d'en mettre toujours plus, il faut savoir assumer ses désirs et accueillir la frustration qu'ils entraînenet sans se préoccuper du regard de l'autre.
Non, nous ne sommes pas parfaites, non, nous ne pouvons pas tout assumer.
Alors banco pour une après-midi télé vautrée dans le canapé avec les enfants, nettement moins chic aux yeux des copains qu'une journée resto-expo-ciné, mais tellement plus savoureuse quand on a couru toute la semaine.

_________________
"Un ADULTE créatif est un ENFANT qui a survécu" Ursula K. Le Guin

le https://www.facebook.com/AgimusBoutique/ et le site marchand Agimus Atelier


Dernière édition par laFéedulogis le Jeu 26 Mar - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pimp
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: C'est décidé, j'arrête d'être débordée !   Dim 8 Fév - 16:18

Ca, c'est moi... depuis que je connais le fly... (avant j'étais la débordée)

Cependant, j'ai commencé, depuis quelque temps, à aussi prendre un peu de temps pour moi, mais ça ne se fera que petit à petit...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est décidé, j'arrête d'être débordée !   Mar 17 Fév - 18:40

quid de "la procrastineuse" ou celle qui remet toujours au lendemain?

je crois bien que je suis championne toute catégorie dans ce registre.......

style:
- la veille au soir je prévois 3000 choses pour le lendemain
- le matin toujours aussi motivée mais...
- des tonnes d'autres choses m'absorbent......
- la journée de boulot....
- la fatigue de la journée
- petite pause en rentrant (avant de m'y mettre, hein, juste une PETITE pause)
- pause qui finalement se prolonge
- puis le repas etc......
- et pour finir: je vais quand même pas m'y mettre aussi tard.... on verra demain........
- en attendant, je prévois 3000 choses pour le lendemain
- le matin...... (voir point n°2.........)
Revenir en haut Aller en bas
ClairesurTerre
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: C'est décidé, j'arrête d'être débordée !   Mar 17 Fév - 18:43

Moi je me suis soignée...
enfin presque...

j'essaie de ne plus rien prévoir sauf l'ultra-obligatoire...
et j'avance à petits pas...

je n'en fais pas moins qu'avant,
voire même plus...
et je ne suis pas déçue !!!

_________________
"Un ADULTE créatif est un ENFANT qui a survécu" Ursula K. Le Guin

le https://www.facebook.com/AgimusBoutique/ et le site marchand Agimus Atelier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est décidé, j'arrête d'être débordée !   Mer 25 Fév - 16:52

Mon astuce pour ne pas être débordée en cette période de vacances scolaires... pas évidente à gérée en tant que Mamantélétravailleuse : je m'occupe de ma tribu l'après-midi par tranche d'une heure... et je bosse... la nuit ! Bon faut pas regarder les cernes qui s'accumulent, mais mes gnouks ont comme ça le sentiment que je suis un peu là pour eux !
Revenir en haut Aller en bas
pimp
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: C'est décidé, j'arrête d'être débordée !   Dim 11 Avr - 9:10

un petit manuel que j'ai reçu dans ma boîte mail et que je tiens à vous faire partager... ça peut être utile !

http://www.gestiondutemps.org/59secretstemps.pdf

_________________
"La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute" - Confucius
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
rondine
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: C'est décidé, j'arrête d'être débordée !   Dim 11 Avr - 14:00

" 59. Je pratique depuis 25 ans la lecture rapide. Je lis presque 3 fois plus

vite qu’un lecteur ordinaire. "

Formidable !!!! Et c'est tellement vrai qu'en lecture, le plus important c'est la vitesse....

" 47. J’utilise des abréviations quand j’écris.
bcp au lieu de beaucoup
tt au lieu de tout
^m au lieu de même
[size=7]
[/size]
qqs au lieu de quelques
tps au lieu de temps
+ au lieu de plus
au lieu de différent
tjs au lieu de toujours
c au lieu de c’est
pkoi au lieu de pourquoi
etc.

Géant !!!!! Personne n'y aurait pensé....


Quel homme !!!!


Revenir en haut Aller en bas
Choum
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: C'est décidé, j'arrête d'être débordée !   Dim 11 Avr - 16:03

désolée Rondine mais les abréviations, ça ne vient pas forcément à l'idée de tout le monde ... tu sais que ce sont des choses qu'on nous apprend à l'école pour écrire plus vite, notamment à la fac, quand on arrive à une époque où ce n'est plus des phrases entendues qu'on recopie mais de la prise de note qui se doit d'être rapide efficace, compréhensible à tout moment, et qui doit prendre un minimum de place.
Donc oui toi tu y penses peut-être et bravo mais ce n'est pas forcément le cas de tout le monde ...

quant à la lecture, il ne parle peut-être pas forcément de la lecture d'un livre pour le loisir, mais de la lecture dans le cadre d'un travail. Moi-même à la fac j'ai appris à lire vite très vite des pavés, parce que je n'avais pas le temps et l'envie de prendre le temps de mettre 3 jours à lire un pavé que j'avais emprunté à la bibliothèque universitaire. Parce que je n'avais qu'une heure pour étudier un texte de 6 pages en anglais sur un thème dont je ne connaissais pas la moitié des termes techniques...
donc oui lire vite c'est bien.
Maintenant si toi tu as le luxe de pouvoir lire tout doucement, c'est super ! mais parfois, certaines personnes ont besoin de savoir lire vite et efficacement...
Revenir en haut Aller en bas
rondine
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: C'est décidé, j'arrête d'être débordée !   Dim 11 Avr - 17:16

Ma Choumette,


Comme te voilà virulente...désolée d'avoir éveillé en toi une telle colère.

La psychologie de cuisine m'amuse toujours beaucoup et cette longue liste de lieux communs et de clichés est un régal en ce dimanche maussade.

Bien entendu, cet avis n'engage que moi.
Bisettes,
Rondine


P.S : dans un souci d'honnêteté, je dois avouer que je suis entièrement d'accord avec ce monsieur en ce qui concerne le point n° 40...j'ai toujours eu une grande faiblesse pour les hommes propres sur eux !
Revenir en haut Aller en bas
Choum
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: C'est décidé, j'arrête d'être débordée !   Dim 11 Avr - 17:23

je ne suis pas virulente, je te dis juste que pour certaines personnes ça parait logique pour d'autres non ...
Revenir en haut Aller en bas
pimp
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: C'est décidé, j'arrête d'être débordée !   Dim 11 Avr - 17:25

je suis d'accord avec Choum... sûrement que le jour où nous aurons vécu autant que toi, nous aussi on trouvera que c'est de la psychologie de cuisine...

En attendant, nous y trouvons parfois du secours, car nous n'avons pas la même chance que toi dans notre quotidien !

_________________
"La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute" - Confucius
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est décidé, j'arrête d'être débordée !   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est décidé, j'arrête d'être débordée !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous souvenez-vous de vos quarts à la coupée ?
» Vocabulaire dans la Marine (code international des signaux )
» [Campagne] MAJUNGA - MAHAJANGA
» Navires Belge avec équipage Anglais
» Comment recadrer ses photos scannées ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sortez vos projets du placard :: les DOSSIERS du Forum :: ... pour un projet sur SOI-MÊME :: son Bien-Être Moral-
Sauter vers: