Pour un soutien des projets des femmes et pour papoter aussi...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Burqa liberté, révolte ou obligation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Ven 6 Nov - 16:53

!! mais le vivre ensemble c'est accepter les limites de la liberté de l'autre , il peut y avoir des tenues au bureau ou à l'école qui ne sont pas appropriées,
il y a des tenues pour certains lieux et période de l'année

la liberté c'est quoi ? faire ce que l'on veut ou apprendre à vivre ensemble ? l 'entreprise peut parfaitement demander de respecter "un dress code" pour permettre le vivre ensemble y compris justement l'égalité des femmes ,


Dernière édition par catherine.gallou le Ven 6 Nov - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pimp
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Ven 6 Nov - 16:55

Là est la nuance. Je ne vois pas en quoi le port de la burqa peut me déranger, moi, dans ma vie. J'accepte les autres comme ils sont, noirs ou blancs, en mini-jupe ou en burqa, et je ne regarde pas leur dress-code mais ce qu'ils ont au fond du coeur.

_________________
"La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute" - Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Ven 6 Nov - 17:02

ok mais là on mélange tout : le domaine privé et le public ! les 2 sont vrais mais dans une entreprise ou dans une école on peut souhaiter pour rendre les relations + simples un minimum de convergence et d'ailleurs tous les grands groupes le font !
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Ven 6 Nov - 18:45

oui, je suis tout à fait d'accord avec toi Catherine, la liberté, c'est aussi savoir restreindre la sienne pour permettre un vivre ensemble, les anglophones font cela très tot en imposant un uniforme aux enfants et aux étudiants... cela n'empêche pas d'être différent que de respecter des règles communes.

et en fait ce qui fait un Etat, c'est justement le fait qu'il y ait des régles, si non on se trouve dans une anarchie, donc un état sans règles justement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Ven 6 Nov - 19:10

Hé oui
en plus je sais que les enfants m'ont réclamé l'uniforme justement pour éviter le harcelement , c'était en France et François qui était scout était heureux dans cette égalité de communauté de valeurs et de respects
mon coté mi anglo-saxon te dit oui, l'uniforme ne tue pas, il rend égal et il protège et c'est aussi un soucis d'égalité économique
Les enfants espagnol aussi portent l'uniforme et d'ailleurs les enfants des DOM de chez nous aussi


et quand j'étais Prof d'université aux US, mes étudiants aimaient avoir une tenue genre jean et teeshirt et idem pour les profs
alors que je me souviens d'avoir consolé une jeune prof en France dans un lycée de garçon niveau BTS, car effectivement en minijupe, elle ne les tenaient pas, eux étaient dans la phase normale de leur adolescence !
ne pas oublier que les hormones existent !
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Ven 6 Nov - 19:25

oui, tout à fait d'accord avec toi...
enseigner en mini jupe... et demander aux enfants d'avoir une tenue et un comportement descend... c'est le quotidien de nos collèges et lycées...

d'ailleurs en tunisie, les enfants, jusqu'au bac portent une blouse... c'est obligatoire elle doit être avec des manches et fermée jusqu'en haut... pour ne pas laisser paraitre les décolletés, bijoux, vêtements.... et c'est une république musulmane...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Ven 6 Nov - 20:01

c'était le cas France il suffit d'aller sur copains d'avant pour voir nos trombines dans nos jolies blouses !
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Ven 6 Nov - 20:32

oui, j'ai connu aussi...
et nous sommes devenus des adultes équilibrés et responsables...
Revenir en haut Aller en bas
Anne
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Ven 6 Nov - 21:36

A côté, j'ai jamais eu de blouse et je suis aussi devenue adulte et responsable

_________________
Il faut tenir à une résolution parce qu'elle est bonne et non parce qu'on l'a prise.
La Rochefoucauld

C'est bon le bonheur !!
Lise
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Sam 7 Nov - 8:37

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Sam 7 Nov - 9:35

au de là de nos impressions personnelles, le but est de trouver une position globale qui comme tout compris ne va plaire en totalité à personne !
l'art du compromis n'est pas de contenter un camp contre un autre, l'art de vivre ensemble en République (Res Publica) et en Démocratie (Demos Cratos) c'est le 80 /20 voire l'expérimentation ! Vous seriez surpris du nombre de gamins et de parents pauvres souhaiteraient être moins dépendant des modes
Posez-vous la question du pourquoi dans les DOM TOM donc en France, les gamins ont le même uniforme en l'occurence, un tee-shirt identique

là ce que je vois c'est un point de vu contre un autre
mais si vous passez par la liberté totale, il va falloir admettre les nudistes à l'école et au bureau ! je sais que je pousse le trait très fortement mais c'est exprès !
Car pour avoir eu Levy Strauss comme prof , dans les sociétés améridiennes certes ils vivent nus mais avec des règles strictes et dans une société endogène et homogène !
vous êtes dans une société non homogène, mutli-culturelle où les mariages endogames n'existent plus pour la majorité alors que jusqu'en 1950 les mariages étaient même en France grandement arrangé, la vie s'organisait dans sa "classe" ou "communauté" pas de + de 12 km mais les règles inter classes étaient partagées et mêmes communes à travers l'école et l'armée et la religion !
mais la transition par exemple de passer du fin fond de la Bretagne ou de l'Aveyron, d'Italie, de Pologne en France ou à Paris ne se passaient pas sans douleurs non plus et ce sont les règles du vivre ensemble qui ont permis de reduire les distances culturelles
Mes et vos ancètres parlaient Bretons, Occitans ! etc et d'ailleurs on assiste un retour en arrière
Nous parlons d'une autre société pour laquelle il faut retrouver des règles de vie en commun pas de nos petits problèmes personnels
pour ajouter un autre point si vous promenez en Asie pour affaire, une femme portera des collants noirs ! même s'il fait chaud, en gros je conseile le pantalon ! ceci juste pour dire que les règles existent partout
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Sam 7 Nov - 9:46

tout à fait d'accord avec toi Catherine, et en plus, c'est un plaisir de te lire, j'aime beaucoup la manière dont tu expliques les faits...
merci
Revenir en haut Aller en bas
pimp
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Sam 7 Nov - 10:04

je comprends ton opinion, Catherine, mais ce que je ne comprends pas, c'est que tout comme Dixdoigts, je n'ai pas eu besoin d'uniforme pour devenir une adulte responsable.

Prenons l'exemple de ta prof en France : elle a besoin d'une loi pour comprendre que si elle veut tenir ses élèves, il faut qu'elle garde sa mini-jupe pour le week-end ? et bien elle n'est pas très intelligente. Quand je m'habille un peu sexy pour aller au boulot, clairement, c'est pour séduire mes collègues, donc j'assume leurs réflexions avec le sourire !

Tes enfants ont-ils eu besoin d'une loi pour réclamer le port de l'uniforme ? c'est un besoin qu'ils ont ressenti naturellement, encore une fois, pas besoin de légiférer.

Pour revenir à la burqa, vous mélangez tout : il ne faut pas interdire le port de la burqa dans les lieux publics. Je ne vois pas en quoi une femme portant la burqa ferait mal son travail. Elle peut être extrêmement compétente. Je ne vois pas en quoi une femme portant la burqa pourrait, par exemple, ne pas me conseiller correctement sur le choix de mes vêtements, d'un livre ou de tissu. Le problème est que vous portez un regard qui n'est pas tolérant sur le port de la burqa, vous faites des amalgames. Quant il y a un dress-code dans une profession obligatoire, ok, elles doivent le suivre, mais elles le savent en s'engageant dans cette voix, (par exemple la robe de juge). Mais autrement, où est le problème si elles sont capables d'assumer le regard intolérant des autres ?

Alors qu'on légifère sur le fait qu'elles doivent montrer leur visage à découvert en cas de contrôle d'identité ou de besoin de sécurité, d'accord, mais sinon, arrêtez de me dire que vous êtes tolérantes car je ne vois pas en quoi ça peut vous gêner dans votre quotidien qu'une femme se mure derrière sa burqa SI C'EST SON CHOIX.

Je vais peut-être en choquer beaucoup, mais je vais vous dire clairement ma façon de penser : vous êtes peut-être un peu tolérantes pour certaines choses, mais au fond de vous, vous êtes bien contentes de vous cacher derrière des lois qui puissent vous éviter d'entendre dire que vous manquez de tolérance. Parce que franchement, moi je peux dire haut et fort que je n'hésiterais pas à recevoir une maman portant la burqa à la maison si j'ai l'occasion de faire connaissance avec elle, et que moi je respecte totalement l'opinion des autres et je ne vois pas en quoi ça pourrait me déranger qu'elle porte sa burqa ou non. C'est ça que j'appelle la tolérance.

C'est cette tolérance-là que j'enseigne à mes filles, et je peux vous dire que tout est dans l'éducation que l'on donne : mes parents m'ont appris à regarder en face des gens brûlés, n'ayant plus de doigts, de nez, d'oreilles, et à les respecter comme s'ils étaient comme moi. C'est de là que je puise ma force et que je relativise chaque jour la chance que j'ai et que je respecte TOUS LES AUTRES, QUELQUE SOIT LEUR COULEUR DE PEAU OU LEUR DRESS-CODE.
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Sam 7 Nov - 10:09

pim,
sans vouloir te blesser, et tu sais que ce n'est nullement mon intention,
je pense que vous êtes sur deux sujets différents,

catherine et moi sur un sujet public et toi sur un sujet privé
Revenir en haut Aller en bas
pimp
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Sam 7 Nov - 10:14

Non, FDJ, j'ai bien compris, et j'essaie de faire prendre conscience que bien souvent on n'a pas besoin de lois, que pour moi il n'y a que la situation de contrôle d'identité ou de problème de sécurité (comme entrer dans une banque, par exemple) qui devrait éventuellement être concerné par une loi.

Après, je n'ai fait que reprendre les exemples cités, qui, pour moi, n'ont pas besoin d'une loi mais tout simplement du bons sens des personnes et du VRAI respect des autres, pas celui qui s'arrête quand ça titille le vôtre à cause de l'image que ça pourrait donner.

_________________
"La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute" - Confucius
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Sam 7 Nov - 10:18

tout à fait pim
ce sont deux positions différentes,
une gère les règles imposées pour vivre ensemble par un Etat de Droit qui est là pour garantir le mieux possible les libertés et la sécurité de chacun
l'autre est de l'ordre du comportement privé et là, aucune loi ne le dirige

mais on ne peut gérer un Etat comme on gère son affectif personnel, il faut des cadres, des règles et souvent cela ne fait pas le concensus... mais c'est nécessaire
Revenir en haut Aller en bas
pimp
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Sam 7 Nov - 10:24

donc pour revenir au cadre général, je ne vois pas pourquoi on interdirait le port de la burqa. Je trouve qu'il serait plutôt normal de légiférer sur le fait que l'on puisse demander (une personne assermentée) de lever le voile de la burqa pour contrôler l'identité de la personne, ce qui permettrait de respecter le choix de la personne tout en respectant des règles de sécurité qui sont tout à fait normales.

Je ne pense pas qu'en France, nous ayons déjà vécu des "braquages à la Burqa", c'est-à-dire qu'une personne se cache derrière la burqa pour braquer, donc je ne vois pas pourquoi on interdirait cette burqa qui présente, à mon sens, un plus grand danger pour celles qui la portent que pour les autres.
Revenir en haut Aller en bas
ClairesurTerre
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Sam 7 Nov - 10:56

et SI le fait d'interdire le port de la burqa permettait de libérer celles qui sont obligées de la porter ?
J'ai bien dit SI...

_________________
"Un ADULTE créatif est un ENFANT qui a survécu" Ursula K. Le Guin

le https://www.facebook.com/AtelierAgimus/ et le site marchand Agimus Atelier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Sam 7 Nov - 11:29

et si cela donnait un signal positif à toutes ces femmes, qui tant en Lybie (voir Thalassa hier soir ) en Iran, et ailleurs demandent que nous n'acceptions pas ce contre quoi elles se battent !
Si en acceptant un compromis sur nos tenues réciproques nous permettions à ces femmes d'être parmi nous et surtout d'éviter des régressions
la liberté c'est quelque chose de fragile
exact Fleur de Jasmin je ne parle pas du point de vu privé mais d'une tolérance publique qui nous oblige à trouver un juste compromis
car il ne faut se tromper à ne rien faire vous aurez des ghettos ! y compris au travail ce que je vois arriver à grand pas où femmes vous serez exclues voilées ou pas de certains services d'entreprises ! certes il y aura une égalité entre hommes mais plus de femmes ! et d'autres services que des femmes. Pour le moment je vois surtout arriver le tout homme ! ici pas loin à la Défense ou dans les alentours ! et d'ailleurs le financement par l'argent de la charia (voir discussion de C Lagarde ) va entraîner des interprétations à surveiller
Proverbe chinois : ne te méfies pas du tigre qui entrer par la porte mais du loup qui veut entre par la fenêtre (quelque chose près !)
la question du voile est un symbole d'inclusion/ exclusion
la question d'une tenue minimum dans certains lieux est une question de respect de l'autre et fort justement ne pas toujours imposer nos valeurs occidentales fraichement acquises car je vous conseille d'aller vivre au milieu des Plaines Américaines ou dans certaines parties du Portugal et vous constaterez que la vie est autre plus fermée moins tolérante.
A l'inverse je me promène assez dans certains pays et j'accepte un minimum de règle locale pourquoi pas chez nous ?
on est toujours très tolérant quand on peut vivre dans son milieu naturel ! car finalement on n'a pas à gérer les situations mais quand on travaille dans du multiculturel on comprend vite qu'il faut trouver des règles de vie en commun , je parle du concret ici !
Revenir en haut Aller en bas
pimp
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Sam 7 Nov - 12:06

Et si pour éviter de se faire tuer par un alcoolique au volant on interdisait les voitures ?

_________________
"La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute" - Confucius
Revenir en haut Aller en bas
pimp
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Sam 7 Nov - 15:42

Mince, j'avais tapé un autre message, mais j'ai eu un souci internet au moment de valider et il a dû le perdre.

Je disais en gros : Claire, si tu pouvais avoir raison, je dirais "fonçons !" tout de suite pour pouvoir aider toutes ces femmes qui sont enfermées dans la burqa.

Mais j'ai peur que nous ne fassions l'effet inverse, tout en déclenchant une vendetta des intégristes vis-à-vis de la France. Pas sûrs que du coup nous soyons gagnants de quelque chose !

_________________
"La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute" - Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Sam 7 Nov - 15:57

Mais non Claire a raison ! la question est la formulation c'est aussi le sens de mes propos ! vous vous focalisez sur un sujet alors que le sujet est plus vaste
que faites vous de l'Agence Juive qui stigmatise les mauvais juifs en france au nom de l'Alya
je suis enfant d'Oradour sur Glane et de tous ces massacres sur la Nationale 20 en 44
la vraie tolérance c'est de refuser l'Obscurantisme et c'est ainsi aussi de permettre une vie en commun mais en acceptant quelques règles de part et d'autres
bises les filles !
Revenir en haut Aller en bas
pimp
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Sam 7 Nov - 16:36

je ne suis pas d'accord avec toi.

Mais en tout cas, merci pour ce débat.

_________________
"La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute" - Confucius
Revenir en haut Aller en bas
ClairesurTerre
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Sam 7 Nov - 17:07

pimprenelle a écrit:

Je disais en gros : Claire, si tu pouvais avoir raison, je dirais "fonçons !" tout de suite pour pouvoir aider toutes ces femmes qui sont enfermées dans la burqa.

Mais j'ai peur que nous ne fassions l'effet inverse, tout en déclenchant une vendetta des intégristes vis-à-vis de la France. Pas sûrs que du coup nous soyons gagnants de quelque chose !

et comment le savoir ?
et si nous ne faisons rien, que va-t-il se passer ?

_________________
"Un ADULTE créatif est un ENFANT qui a survécu" Ursula K. Le Guin

le https://www.facebook.com/AtelierAgimus/ et le site marchand Agimus Atelier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Sam 7 Nov - 17:35

Pimprenelle ! pas grave que nous ne soyons pas d'accord sur certains points ! c'est justement cela la démocratie !
Revenir en haut Aller en bas
ClairesurTerre
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Mer 23 Déc - 11:44

La Burqa revient dans les informations en ce moment...

Pour en savoir plus, copié/collé d'un article du Parisien.fr d'aujourd'hui :

Burqa : «le temps de la décision politique est venu» pour Copé



Après avoir créé la surprise mardi en annonçant au groupe UMP le dépôt d'un projet de loi en janvier interdisant le port de la burqa dans l'espace public, Jean-François Copé accélère le tempo.
Mercredi matin sur RTL, le député-maire UMP de Meaux (Seine-et-Marne) a estimé que «le temps de la décision politique est venu».

«On ne veut vexer personne. On a eu six mois de discussions», a poursuivi le chef de fil des députés UMP au Palais Bourbon faisant allusion à la position du président de l'Assemblée qui a déclaré mardi soir, après l'initiative de Copé, qu'il était nécessaire d'attendre le résultat des travaux de la commission parlementaire sur la burqa. Celle-ci doit déposer ses conclusions et son rapport à la fin du mois de janvier.

Le passage à l'acte de Copé est en contradiction avec ses propres déclarations en juin dernier juste après la création de la commission parlementaire spéciale burqa.

«Pas une question de religion»

Concrètement, la proposition de loi UMP portera sur le maintien de l'ordre public en stipulant qu'aucune personne, hors circonstances exceptionnelles (climat, carnaval...), ne peut évoluer dans l'espace public - formule plus large encore que les «lieux publics» - le visage entièrement recouvert. Pour éviter les risques d'inconstitutionnalité en apparaissant discriminatoire, elle ne sera donc pas un texte portant exclusivement sur une interdiction du port du voile intégral, mais l'inclura de fait.

«Il ne s'agit pas d'une question religieuse ni d'une prescription religieuse, s'est justifié Jean-François Copé sur RTL. On parle de liberté des femmes et de sécurité publique.» Le chef des députés UMP explique qu'il serait par exemple impossible à des enseignants à la sortie des écoles de remettre des enfants à des femmes entièrement voilées. Sur le second point, Copé juge que les systèmes de vidéosurveillance seraient inopérants avec des personnes entièrement couvertes. «Il ne s'agit pas de stigmatiser une communauté religieuse, prévient l'élu seine-et-marnais. La burqa, c'est la négation de soi, de l'autre, de la vie en societé.»

Dray (PS) : «Une loi pas applicable»

Sur BFM TV mercredi matin, Julien Dray a déclaré que l'initiative de Copé «ne rend pas service aux parlementaires». «Ils ne sont pas unanimes» sur le sujet au sein de la commission parlementaire, assure le député (PS) de l'Essonne. L'ancien porte-parole du PS a ensuite averti Jean-François Copé de l'inefficacité d'une loi. «Interdire la burqa dans l'espace public, ca veut dire quoi? Si on fait une loi pas applicable, on envoie un mauvais signe».

Une loi sur la burqa divise la classe politique. Jean-François Copé a pris soin de préciser que des députés PS (Manuel Valls et Aurélie Filippetti) avaient rédigé une tribune cette semaine pour se prononcer en faveur d'une loi interdisant la burqa. «Dans l'opposition, il y a débat aussi», conclut-il.

_________________
"Un ADULTE créatif est un ENFANT qui a survécu" Ursula K. Le Guin

le https://www.facebook.com/AtelierAgimus/ et le site marchand Agimus Atelier
Revenir en haut Aller en bas
ClairesurTerre
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Mer 23 Déc - 11:48

Il y a aussi le témoignage de ...

Christelle, 35 ans : «Pourquoi je porte le voile intégrale…

Christelle, 35 ans, s'est convertie à la religion musulmane il y a 17 ans, et porte le niqab depuis 11 ans. Le Niqab est un voile qui recouvre entièrement son corps et son visage. Jeune femme qui se dit "comme tout le monde", Christelle est voilée pour "protéger son corps" et affirme qu'elle est "épanouie et heureuse". Coiffeuse à domicile, cette habitante d'Evry (Essonne) à accepté de rencontrer notre journaliste et de faire partager un peu de son intimité et de sa vie derrière le voile.

à voir en vidéo ici :
http://www.leparisien.fr/politique/burqa-le-temps-de-la-decision-politique-est-venu-pour-cope-23-12-2009-754583.php?xtor=EREC-109

_________________
"Un ADULTE créatif est un ENFANT qui a survécu" Ursula K. Le Guin

le https://www.facebook.com/AtelierAgimus/ et le site marchand Agimus Atelier
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Mer 23 Déc - 12:42

ce qui me choque, en tant que convertie, c'est d'en arriver là...

l'Islam ce n'est pas celà...
je ne le répèterai jamais assez...

ce ne sont que des minorités sectaires
qui justement créent l'amalgame

et empèche les musulmans modérés
de vivre leur liberté
leur foi
leur vie
sans être associé à celà...

j'en suis toujours extrèmement triste...

je ne répèterai jamais assez,
je suis femme,
normande,
Française
très attachée au caractère laïc de mon pays
je suis ronde,
je suis blonde...
je suis musulmane...

rien empèche l'autre,
je suis un tout
je suis moi
Revenir en haut Aller en bas
ClairesurTerre
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Lun 11 Jan - 23:15

Pour info, de la part de C. Gallou :

Dépêche AFP de Lundi 11 janvier 2010 à 15h54
Le recteur de la mosquée de Paris favorable à une résolution parlementaire contre le voile intégral

Les dépêches AFP étant protégées, je ne peux la copier/coller ici mais vous pouvez la lire en suivant ce lien :
http://www.professionpolitique.info/breve/11-01-10/le-recteur-de-la-mosquee-de-paris-favorable-a-une-resolution-parlementaire-contre-le-

_________________
"Un ADULTE créatif est un ENFANT qui a survécu" Ursula K. Le Guin

le https://www.facebook.com/AtelierAgimus/ et le site marchand Agimus Atelier
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Mar 12 Jan - 6:27

je reconnais bien là Mr Boubaker, dans son Islam modéré

c'est à mon sens un Homme sage et nous y gagnerons tous à entendre ce qu'il dit
Revenir en haut Aller en bas
ClairesurTerre
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Mar 12 Jan - 10:37

Il n'est pas toujours bien vu par les musulmans malheureusement...

_________________
"Un ADULTE créatif est un ENFANT qui a survécu" Ursula K. Le Guin

le https://www.facebook.com/AtelierAgimus/ et le site marchand Agimus Atelier
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Mar 12 Jan - 12:09

OUI, malheureusement, car c'est un homme modéré
et les musulmans qui ne l'apprécient pas ne sont pas dans cet esprit...
pourtant l'Islam n'est qu'un...
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Jeu 14 Jan - 13:01

http://actu.orange.fr/politique/devant-les-parlementaires-sarkozy-livre-son-mode-d-emploi-pour-interdire-le-voile-integral_475790.html


je vous mets le lien vers les déclarations du chef de l'Etat


comment va t'il faire appliquer la loi ? en mettant des casquettes bleus sur les marchés de banlieu ? à la sortie des écoles ? devant les épiceries ?

c'est un véritable jeu du chat et de la souris qui va s'installer...

ce qui serait intéressant c'est d'avoir une explication plus technique, plus pragmatique de Dalil Boubaker...
Revenir en haut Aller en bas
ClairesurTerre
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Jeu 14 Jan - 14:08

fleur de jasmin a écrit:


ce qui serait intéressant c'est d'avoir une explication plus technique, plus pragmatique de Dalil Boubaker...

peut-être sur son site ?

_________________
"Un ADULTE créatif est un ENFANT qui a survécu" Ursula K. Le Guin

le https://www.facebook.com/AtelierAgimus/ et le site marchand Agimus Atelier
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Jeu 14 Jan - 18:34

je n'ai rien trouvé Claire à ce sujet,

peut être va t'il réagir dans les jours qui viennent...
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Lun 18 Jan - 19:33

http://actu.orange.fr/politique/voile-integral-lefebvre-pour-interdire-l-acces-aux-prestations-sociales_478686.html


je vous propose de lire un autre avis...

il y a matière à débat... car je pense que cette position aura des pours à 100% et des contres à 100%...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Lun 18 Jan - 21:26

me voilà dans le débat!!!

pour commencer, je dirais qu'étant assez tolérante je respecte les femmes qui portent la burga par choix
pour moi c'est musulman mais c'est plus profond que ça, pour se protéger des regards etc...

par contre, Monsieur LEFEBRE y va un peu fort à mon gout, refuser les prestations sociales à des femmes qui portent la burga, ça me révolte
il a un manque de tolérance, il m'exaspère

pour celle qui le porte par obligation, ça fait mal mais on ne peut pas différencier les unes des autres à mon gout, c'est tellement religieux, tellement au profond d'elles !

je pense qu'on réagit comme ça car en france, on est de moins de moins religieux, je ne sais pas vous, moi je suis catholique mais je ne vais que dans les églises pour les mariages, les baptemes et les enterrements!

moi ce qui me gêne dans la burga seulement c'est de ne pas voir le visage de la femme, même si les yeux sont important le reste l'est également comme le sourire!

voilà
Revenir en haut Aller en bas
ClairesurTerre
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Lun 18 Jan - 22:45

J'ai l'autre soir, zappé sur une émission (laquelle ???) et une femme en burqa répondait à l'invité : "Mais qu'est-ce qui vous donne le droit de voir mon visage ?"
Ces propos-là m'ont choquée également...

_________________
"Un ADULTE créatif est un ENFANT qui a survécu" Ursula K. Le Guin

le https://www.facebook.com/AtelierAgimus/ et le site marchand Agimus Atelier
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Mar 19 Jan - 8:57

Emma,
La Burka, et le Nikab ne sont pas comme tu le dis religieux, ce n'est pas l'ISLAM, c'est une manifestation d'une voie politico-sectaire de l'Islam, cela n'a rien à voir avec LA Religion
Je suis musulmane et cela me révolte de voir associer l'Islam à la burka et au Nikab...
D'ailleur Dalil Bubaker, Imam de la Grande Mosquée de Paris est aussi dans cette position...
Il y a confusion entre un vêtement lié à la Tradition Tribale dont les gens étaient musulman avec l'Islam...
n'hésites pas à me poser toutes tes questions, je serai ravie de pouvoir te répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Mar 19 Jan - 9:06

alors si j'ai bien compris, fleur de jasmin, la burga c'est plus une coutume alors!!

honnêtement, je ne connais pas vraiment l'islam!!
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Mar 19 Jan - 20:15

oui, cela n'a rien à voir avec la Religion, c'est un amalgame dangereux qui assimile ce qui fait peur à la religion musulmane...

je t'assure en tant que musulmane, je ne me reconnais pas du tout dedans, l'Islam est la religion de la liberté, de l'ouverture, de la tolérance...

je suis malheureuse de voir qu'il en est autrement dans ce monde...

si tu as des questions, n'hésites jamais à venir me voir,

bisous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Mar 19 Jan - 21:09

comme je te comprend vous êtes montré du doigts à cause des intégristes, c'est eux qui faudrait mettre dehors, les intégristes de tous les bords sont les plus dangereux!!

mais les intégristes, ils lisent quoi comme coran, car ça ne doit pas être le même que vous!!!
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Mar 19 Jan - 21:18

si, c'est le même il n'y a qu'un seul et unique Coran
mais tout est question d'interprétation
de compréhension
et tout dépend également du niveau de culture des gens,
avec peu d'instruction et de culture,
il est possible de faire croire tout et n'importe quoi
et c'est la même chose pour tout
il est plus facile de diriger un peuple qui ne se pose pas de question,
qu'un peuple qui réfléchit..

et c'est pareil dans toutes les religions
tous les pays
Revenir en haut Aller en bas
ClairesurTerre
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Ven 22 Jan - 0:19

Voile intégral : ce que va proposer la mission parlementaire



Une interdiction absolue dans les lieux ouverts au public : telle devrait être, selon Le Figaro, la teneur de ce que préconisera la mission parlementaire sur le voile intégral, qui rend son rapport la semaine prochaine.

Le sujet divise à droite comme à gauche, et jusqu'au sein du gouvernement. Nicolas Sarkozy s'est prononcé mercredi dernier pour le vote par le Parlement d'une résolution interdisant le port du voile intégral, qui serait suivi d'une adaptation de la législation.
Le chef de file des députés UMP, Jean-François Copé, a pour sa part proposé un projet de texte interdisant le port du voile intégral dans tout l'espace public, sans attendre les conclusions d'une mission parlementaire chargée de ce dossier.
Hervé Morin, plus modéré, a proposé pour sa part une démarche plus consensuelle. Il a estimé ainsi que le port de la burqa ne peut être interdit ni au nom de la laïcité, ni en celui de la dignité de la femme.
Une étude réalisée il y a une semaine a toutefois révélé chez les Français une adhésion forte au principe d'une interdiction : le vote éventuel d'une telle loi est approuvé par 74% des personnes interrogées pour ce sondage Ipsos pour Le Point.
L'approbation de la loi est particulièrement forte chez les sympathisants du MoDem (75%), UMP (69%) et Front national (74%).

Alors, faut-il interdire ?
Ne pas interdire ?
Entre résolution,
annonce de proposition de loi
et polémiques, c'est peut-être la mission parlementaire sur le voile intégral, un peu oubliée jusqu'à présent, qui pourrait mettre tout le monde d'accord.
Présidée par le communiste André Gerin, elle doit rendre son rapport le 26 janvier.
Mais d'ores et déjà, son président, interviewé dans Le Figaro, dévoile la teneur de ces conclusions. "Une chose est sûre : dans les lieux ouverts au public (...) l'interdiction du voile intégral sera absolue". Il se dit à titre personnel pour une telle interdiction en ajoutant : "D'ailleurs, au sein de la mission parlementaire, personne n'est opposé à cette idée".

Copé, "un éléphant dans un magasin de porcelaine"


André Gerin avoue dans les colonnes du quotidien avoir découvert des situations qui l'ont choqué à l'occasion de cette mission parlementaire :
"Dans certaines entreprises du CAC 40 se constituent des syndicats religieux ou communautaristes qui remettent en cause la mixité au travail,
ou la tenue vestimentaire des femmes.
Dans certains établissements scolaires, 50% des jeunes filles mineures sont exonérées de gymnastique ou de piscine,
et des gamins contestent les cours d'histoire ou de sciences naturelles. Les enseignants nous supplient de les aider.
En milieu hospitalier, des médecins hommes sont menacés individuellement par des gourous qui accompagnent des femmes voilées
et qui exigent que leurs médecins soient des femmes".

Pour autant, reconnaît-il, l'élaboration d'une loi ne se fera pas sans difficultés :
"Le problème, c'est le contenu de la loi, qui doit être élaborée de façon pluraliste, en prenant le temps nécessaire.
J'espère que nous obtiendrons un point de vue partagé par toutes les sensibilités de l'Assemblée nationale".
Il faudra pour cela "prendre en compte les notions d'ordre public, de dignité de la femme, de relations avec autrui.
Pour être efficace, cette loi doit aller dans le sens de la libération des femmes contraintes".
Et ne pas, à l'instar de Jean-François Copé, épinglé au cours de cet entretien, "confondre vitesse et précipitation" et se comporter "comme un éléphant dans un magasin de porcelaine".

Source : F.L.,21-01-2010 pour TF1 News

_________________
"Un ADULTE créatif est un ENFANT qui a survécu" Ursula K. Le Guin

le https://www.facebook.com/AtelierAgimus/ et le site marchand Agimus Atelier
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Ven 22 Jan - 6:57

il y a un sujet complet dans LE POINT de cette semaine...

bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
rondine
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Ven 22 Jan - 11:10

Bonjour les copinettes,

Hier soir, je sortais avec quelques copines ; l'une d'elle, 50 ans, directrice d'école maternelle dans une des grosses communes du coin nous a raconté qu'elle avait dans sa classse un enfant dont la mère était entièrement voilée...

Ni la mairie, ni l'inspection académique n'ont pu obtenir que cette maman se découvre un tant soit peu ( au moins le visage ! ) afin d'être identifiable...tous les hommes de la famille sont venus faire le scandale, installant un climat de menaces et de violences verbales dans l'école...

A tel point que cette amie a décidé que dorénavant n'importe quelle bonne femme voilée pouvait se présenter aux heures de sortie, elle donnerait le gamin s'en se préoccuper de savoir si c'était la bonne mère ! Après tout, nous a t'elle dit, puisque il n'y a pas moyen de raisonner ces gens là, qu'ils se débrouillent entre eux s'il y avait le moindre problème avec le gamin...

Dans le même genre, dans une des écoles primaires de cette même commune, sur l'une des listes de parents d'élèves élue au conseil d'école, il y a une maman voilée dont on ne voit que les yeux...elle s'est plainte que les photographies individuelles des enfants de cette année aient été faites devant un poster illustrant... l'histoire des trois petits cochons !!!!!

Est-ce vraiment la burqa qui est dégradante pour les femmes...ne serait-ce pas plutôt la bêtise ?

Bises,
Rondine
Revenir en haut Aller en bas
ClairesurTerre
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Ven 22 Jan - 11:39

La bétise est dégradante pour tous malheureusement !!!

Seine-Saint-Denis : l'imam qui dit non à la burqa


Pour la première fois, un imam prend publiquement position pour une loi contre la burqa en France. Atypique, Hassen Chalghoumi nous explique sa position.

Malgré les menaces dont il a fait l’objet,
l’imam de Drancy (Seine-Saint-Denis), Hassen Chalghoumi, ne craint pas de dire haut et fort qu’il condamne la burqa en France.
Au lendemain des déclarations du président de la mission d’information parlementaire sur la question, André Gerin (PCF), qui s’est prononcé pour une « interdiction absolue du port du voile intégral dans les lieux ouverts au public », cet imam atypique, figure du dialogue judéo-musulman en banlieue, martèle que le voile intégral n’est pas une prescription de l’islam.
Avant la publication le 4 mars de son livre intitulé « Imam républicain : pour un islam de France » (Ed. du Cherche- Midi), ce religieux de 36 ans, né en Tunisie et naturalisé français, nous a expliqué hier dans sa mosquée pourquoi les musulmans ne doivent pas craindre une loi.

Etes-vous favorable, comme le propose André Gerin, à une loi interdisant le port du voile intégral dans les lieux ouverts au public ?
Hassen Chalghoumi.
Oui, je suis pour l’interdiction par la loi de la burqa, qui n’a pas sa place en France, pays où les femmes votent depuis 1945.
Mais elle doit être assortie d’un travail pédagogique, comme ce qui s’est fait pour le voile à l’école en 2004
(NDLR : il a été interdit dans les établissements scolaires).
Je n’imagine pas un policier retirer le voile d’une femme dans la rue !

Le voile intégral est-il une prescription religieuse ?
Non.
A la différence du voile qui couvre les cheveux, la burqa, ou devrais-je dire le niqab (NDLR : le voile intégral utilisé en France) n’a aucun fondement dans l’islam, ni dans le Coran.
Cette tradition très minoritaire renvoie à une idéologie qui saborde la religion musulmane.
La burqa est une prison pour les femmes,
un outil de domination sexiste
et d’embrigadement islamiste.

D’ailleurs, à Drancy, aucune femme ne la porte.
J’en connais même qui l’ont retirée au bout de trois-quatre ans car c’était incompatible avec la vie en société.

Doit-on supprimer les allocations familiales, comme le préconise le porte-parole de l’UMP, Frédéric Lefebvre, aux mères qui ne respecteraient pas cette loi ?
Ce n’est pas une solution, cela ferait souffrir les enfants.
Et plutôt que de faire payer une amende, je préfère le dialogue et la pédagogie.
Le secrétaire général de l’UMP, Xavier Bertrand, va jusqu’à proposer le refus de la nationalité française aux femmes portant le voile intégral… Je suis d’accord.
Avoir la nationalité française, c’est vouloir partager la vie en société, l’école, le travail…
Or, avec un bout de tissu sur le visage, que peuvent partager ces femmes avec nous ?
Si elles veulent continuer à porter le voile intégral, qu’elles aillent vivre dans un pays où c’est la tradition, comme l’Arabie saoudite.

Avez-vous été auditionné par la mission d’information parlementaire ?
Non.
Je respecte le travail de cette mission, mais j’aurais préféré qu’elle soit composée pour moitié de députés et pour moitié d’imams ou de membres du Conseil français du culte musulman (CFCM).
En revanche, je dénonce la manoeuvre de Jean-François Copé, président des députés UMP, qui, sans attendre les conclusions de la mission, a déposé sa proposition de loi interdisant le niqab.
Attention à ceux qui utilisent ce sujet comme un épouvantail à des fins électoralistes.
Et attention aux amalgames.
On ne peut pas résumer quinze siècles d’histoire de l’islam à un bout de tissu !

La mission Gerin entend aussi combattre les dérives communautaires à l’école, où certaines jeunes musulmanes refusent les cours de natation. Qu’en pensez-vous ?
Cette question concerne aussi les juifs et les chrétiens car elle est liée à la pudeur. C’est délicat.
Personnellement, mes trois filles vont à la piscine.
Le Prophète conseille de savoir nager.
D’ailleurs, ma fille de 12 ans a échappé à la noyade et a sauvé sa tante l’été dernier en Tunisie.
De même, quand il s’agit de la santé et de la vie, un homme n’a pas le droit de refuser que sa femme soit examinée par un médecin homme.
La République ne doit pas accepter ça.

Que vous inspire la conversion à l’islam de la rappeuse Diam’s ?
Je parle d’elle dans mon livre.
J’ai été très peiné par les critiques contre elle.
Derrière ces attaques, je sens le racisme et l’islamophobie.
C’est une chanteuse populaire, mais elle n’a pas d’influence religieuse dans les quartiers.
Qu’on la laisse libre.

Le livre de cet imam :



Source : Le Parisien - 22/01/2010

_________________
"Un ADULTE créatif est un ENFANT qui a survécu" Ursula K. Le Guin

le https://www.facebook.com/AtelierAgimus/ et le site marchand Agimus Atelier
Revenir en haut Aller en bas
ClairesurTerre
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Mar 26 Jan - 9:41

Il n’y aura pas de loi d’interdiction générale sur la burqa


Dans le rapport qu’elle remet ce matin au président de l’Assemblée nationale,
la mission parlementaire sur le port du voile intégral
se dit défavorable à une loi d’interdiction générale.



Essentiellement pour des raisons juridiques.
Interdire la burqa dans tout l’espace public, c’est-à-dire dans la rue,
ferait courir au législateur le risque de voir son texte censuré par le Conseil constitutionnel, voire par la Cour européenne des droits de l’homme.

Sur quel principe en effet fonder une interdiction générale et absolue d’avoir le visage couvert en public, étant entendu qu’en matière de police
« la liberté est la règle et la restriction, l’exception » ? La dignité humaine ?
« La liberté de se vêtir, y compris selon ses convictions religieuses, élément de la liberté tout court, est garantie par la déclaration de droits de l’homme et du citoyen de 1789 », répond le professeur de droit Dominique Chagnollaud.

Les députés ont bien envisagé de prohiber le port du voile intégral pour des motifs de sécurité. Las !
« Notre droit, qui protège la liberté d’aller et de venir et le respect de la vie privée, n’oblige en rien les citoyens à être reconnaissables en tous lieux et en permanence, leur a rappelé le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux.
Comme toujours, lorsque les libertés publiques sont en jeu, les restrictions ne sont admises que dans des circonstances particulières.

» Enfin, l’application d’une telle loi d’interdiction générale poserait problème.
« A qui s’appliquerait la sanction : à celle qui porte le voile, ou à celui qui l’y oblige ? s’est interrogé Hortefeux devant la mission.
Comment savoir si une personne porte le niqab par conviction ou par soumission ?
On ne peut imaginer sanctionner indifféremment un acte résultant de l’expression d’une volonté propre et un fait commis sous la contrainte, puisque, nous sommes tenus de respecter le principe fondamental du droit pénal, l’élément intentionnel de l’infraction. »

Pour ces raisons juridiques complexes, la mission parlementaire a donc renoncé à une prohibition générale.
Préférant limiter l’interdiction aux services publics (administrations, hôpitaux, sortie des écoles…) et aux transports.


Le risque de censure par le Conseil constitutionnel serait cette fois réduit puisque, note le rapporteur,
« les contraintes que le fonctionnement des services publics impose permettent de légitimer des règles particulières ».

Gouvernement et Parlement, peu désireux d’offrir une victoire aux islamistes, devraient retenir cette solution.

Source : le Parisien.fr

_________________
"Un ADULTE créatif est un ENFANT qui a survécu" Ursula K. Le Guin

le https://www.facebook.com/AtelierAgimus/ et le site marchand Agimus Atelier
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Mar 26 Jan - 11:15

à suivre...
mais quelque soit ce qui sera décidé
il y aura des blessures
par manque de pédagogie,
par manque d'ouverture d'esprit dans les deux camps...
Revenir en haut Aller en bas
rondine
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Mar 26 Jan - 11:59

Il me semble que c'est certainement la meilleure solution en l'état actuel des choses...cela respecte la liberté de choix des musulmans, pour le port ou non du voile, tout en permettant ( protégeant ? ) la bonne marche de la vie publique et de ses institutions.

Je ne suis pas vraiment d'accord avec toi, Fleur de Jasmin, je ne vois pas où est le manque de pédagogie ou d'ouverture d'esprit dans ce raisonnement...au contraire, la liberté individuelle de chacun est respectée ; il n'y a pas d'interdiction arbitraire ou de rejet complet du choix des musulmans.

Et pour ceux qui ne seraient pas satisfaits de cette décision, je rappelle qu'il est impossible aujourd'hui pour une femme ( même une occidentale en vacances ) de se promener en mini-jupe dans une république islamique... personne ne remet en cause cet état de fait, et tout le monde le respecte ; pourquoi n'y aurait-il pas le même respect en France ?
Revenir en haut Aller en bas
pimp
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   Mar 26 Jan - 12:07

Je suis assez d'accord avec Rondine.

_________________
"La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute" - Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Burqa liberté, révolte ou obligation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Burqa liberté, révolte ou obligation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Loi n° 78-17 du 6 Janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés
» Sans Liberté de flatter il n ya point d éloge flateur...
» Obligation de se présenter pour participer au forum !
» Obligation de se présenter après l'inscription
» Tunisie et liberté d'expression

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sortez vos projets du placard :: les DOSSIERS du Forum :: ... pour notre SOCIETE :: Lançons le DEBAT ou la Discussion...(Commencé mais non terminé)-
Sauter vers: