Pour un soutien des projets des femmes et pour papoter aussi...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Dim 11 Nov - 22:02

Le compte a rebours est lance pour le 24 dec...
Ce devrait etre une fete de famille, un moment de partage et de joie, une douce harmonie, c est un jour ou tout le monde doit etre heureux... Ou les semaines qui precedent sont gaies et joyeuses...
Et pourtant....
Pour bon nombre d entre nous ce n est pas le cas...
C edt une periode d angoisse, de stress, de melancolie, de larmes... De depression

Parceque.... Parceque... La vie a fait que...

Partageons... Exprimons nous... Comprehension... Soutien

Faire comme si, donner le change... Paraitre... Souffrir...

Je vous propose ici de partager
Pim, claire di le sujrt edt mal place... Pardonnez moi

Partageons...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ClairesurTerre
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Dim 11 Nov - 22:25

Pour moi, malgré tout cela reste une fête...
parce que j' en ai décidé ainsi !

_________________
"Un ADULTE créatif est un ENFANT qui a survécu" Ursula K. Le Guin

le https://www.facebook.com/AtelierAgimus/ et le site marchand Agimus Atelier
Revenir en haut Aller en bas
elisalex
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Lun 12 Nov - 7:11

moi je ne sais pas j'apréhende un peu en meme temps y'a les enfants qui n'ont rien demandé alors...

mais exprime toi ma fleur

_________________
« Échouer, c’est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente. »
- Henry Ford


Revenir en haut Aller en bas
cissy
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Lun 12 Nov - 9:09

Je suis un mélange des 2. Pour beaucoup de choses, noël est triste et souvent je me dit que je ne préférerais pas le fêter. Maintenant, il y a les enfants, alors je mets un masque de circonstance et c'est partit !!! Juste pour eux, pour que leur noël a eux ne soient que joli souvenirs et que plus tard ils transmettent ses propres valeurs à leurs enfants.

Et enfin parce que à force de voir les loulous heureux et bien je suis un petit heureuse moi aussi au final et que ça aide à cicatriser les blessures du temps.
Revenir en haut Aller en bas
elisalex
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Lun 12 Nov - 9:35

oui tu as rasion cissy il faut laisser des souvenirs gais aux enfants, quitte à pleurer en cachette, rien qu'à l'idée je pleur déjà!!!mais bon c'est ce que je pense faire

_________________
« Échouer, c’est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente. »
- Henry Ford


Revenir en haut Aller en bas
cissy
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Lun 12 Nov - 18:02

Pour les enfants je pense que c'est ce qu'il y a de mieux, après tout, se sont leurs souvenirs que nous fabriquons, ceux qu'ils se souviendront quand ils seront adultes et qu'ils fêterons noël a leur tour avec leurs enfants.
Mais il faut être réaliste aussi, pour nous, celles pour qui cette période de l'année est triste, devoir jouer la comédie c'est très douloureux. Et le coup de cafard n'est jamais loin.

Alors perso : ce que je conseille c'est sur cette période, des que il y a un petit moment de bonheur, même un tout petit truc il faut le savourer pleinement ça permet de mettre du sourire dans sa vie.

Mais fleur, dis nous ??
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Lun 12 Nov - 20:04

Je n ai plus de famille
Depuis le deces de mon pere il n y a plus de fetes
Avec la situation entre les enfants notre famille n est plus unie
Il n y a plus de magie plus de fete plus de joie
Je duis judte tres mal de constater tout ce que j ai perdu ... Ces magnifiques moments partages en famille les noel des enfants quand ils etaient petits

_________________
Revenir en haut Aller en bas
cissy
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Lun 12 Nov - 20:29

Les premiers flocons de neige, une bonne tisane bien chaude devant un bon film ou un bon roman. Un petit complément de ton zhom, etc.... Tu sais ces petits moment de bonheur simples, ça peut toujours remonter le moral (au moins un petit peu )

Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Lun 12 Nov - 20:48


_________________
Revenir en haut Aller en bas
cissy
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Lun 12 Nov - 22:21

Je suis peut être jeune mais j'ai déjà beaucoup trop souffert et j'ai compris quelque chose. Le passé peut être très douloureux limité insoutenable, mais le seul moyen d'avancer dans ces cas s'est d'apprendre à savourer chaque petit moment qui nous fait du bien, qui nous fais sourire et même rire. Et si tu réfléchis bien il peut en avoir plein dans une journée. Ça permet de positiver. Et les journées nous paraissent tout de suite plus agréable !!!
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Lun 12 Nov - 22:58

Oui tu as raison
C est aussi ma facon de voir au quotidien
Mais la j ai du mal
Ma tante qui m a elevee est aussi partie un 30 dec, celui de mes 18 ans...
Je sais que je vais faire bonne figure donner le change...
Mais bon...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
cissy
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Mar 13 Nov - 10:39

Et puis nous toutes on est la aussi en cas de besoin !!!!
Revenir en haut Aller en bas
ClairesurTerre
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Mar 13 Nov - 11:22

C' est dans ton esprit à toi FDJ
l' accumulation de beaucoup de choses... + la fatigue !

Tu vois les souvenirs négatifs associés aux dates mais en cherchant tu vas trouver aussi des repères positifs à ces dates... et tout ira mieux !

_________________
"Un ADULTE créatif est un ENFANT qui a survécu" Ursula K. Le Guin

le https://www.facebook.com/AtelierAgimus/ et le site marchand Agimus Atelier
Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Mar 13 Nov - 11:31


_________________
Revenir en haut Aller en bas
elisalex
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Mar 13 Nov - 12:17

gros bisous ma fleur et je pense aussi que tu es trop fatiguée, quand prends tu un moment pour TOI ????

_________________
« Échouer, c’est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente. »
- Henry Ford


Revenir en haut Aller en bas
Melle
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Mer 19 Déc - 15:42

Je découvre ce sujet aujourd'hui.

Pour moi Noël a été un mauvais moment pendant longtemps. Je ne suis pas proche des personnes avec qui je suis sensée passer Noël et je l'ai passée seule certaines années.

Depuis je fête le solstice d'hiver (21 décembre) qui symbolise la mort et la naissance du soleil. C'est le moment de l'année où les jours se raccourcissent puis se rallongent... quand on y pense c'est vraiment une belle période pour la vie, c'est la fin et le début d'un cycle.

Je partage avec vous ce conte du solstice pour vous proposer une nouvelle façon d'aborder cette période de l'année (source : http://www.paganisme.fr/paganisme/fetes-celtiques/conte-du-solstice-pour-les-enfants)

Citation :
Le secret du solstice
(auteur inconnu, traduction de l’anglais et adaptation Morgane Lafey)

Dans une blanche forêt d’hiver, vivaient un petit groupe de fées gardiennes des plantes. Leur maison était tapie dans une grotte minuscule entre les racines moussues d’un grand chêne. Elle dormait dans un lit d’aigrettes de pissenlit, de plumes d’oiseaux et de mousse sèche.

Dehors, le vent était glacial et les flocons de neige recouvraient doucement la terre.

- J’ai vu le Soleil roi, aujourd’hui, dit la petit fée des roses en resserrant sa cape de mousse contre elle, il avait l’air si vieux et si fatigué, qu’a-t-il donc ? C’est inquiétant.
Le Grand Chêne dit qu’il est en train de mourir, répondit la fée des jonquilles
Mourir ? Qu’allons-nous faire, maintenant ?
La fée des pervenches se mit à pleurer:
Si le Soleil Roi meure, nos plantes amies ne pousseront plus ! Les oiseaux ne viendront plus chanter et ce sera l’hiver partout et pour toujours !
Les fées des lilas, des pissenlits et des fleurs de tilleuls essayèrent de réconforter leur amie mais elles étaient bien tristes, elles aussi.
C’est alors qu’on frappa à leur minuscule porte.

Ouvrez-moi, Fées ! appela une grosse voix, pourquoi vous cachez-vous au lieu de vous joindre à notre fête du Solstice ?
Rose ouvrit la porte sur un petit gnome au bonnet rouge en train d’épousseter les flocons de neige étincelants de son gilet vert.
Nous sommes trop tristes pour faire la fête dit Jonquille en s’essuyant les yeux, le Soleil Roi est mourant, ne le savez-vous pas ?
Oh, mais il est déjà mort, stupide petites fées, répondit-il d’un air enjoué, allez, maintenant dépêchez-vous ou nous allons être en retard pour la fête !
Comment pouvez-vous vous réjouir ainsi ! lança Fleur de Tilleul, sourcils froncés, en donnant un petit coup de pied au gnome. Si le Soleil Roi est mort, l’hiver s’est installé pour l’éternité. Nous ne reverrons jamais les chauds rayons du soleil.
Petites fées ignorantes ! ricana le gnome facétieux, vous ne connaissez donc pas le Secret du Solstice ! Souhaitez-vous le découvrir ?

Les fées se regardèrent puis fixèrent le gnome avec surprise.
Un Secret ? Dirent-elles toutes en même temps, quel secret ? Nous sommes nouvelles dans nos fonctions, stupide petit gnome ! Nous n’avons jamais assisté à une Célébration de Solstice !
Venez voir ! Venez voir ! Mettez vos capes et venez avec moi ! Le gnome dansa la gigue en chantant dans toute la pièce. Dépêchez-vous et ne lambinez pas ! Tous au bosquet du chêne sacré, là-bas !

Puis d’un coup, il disparut.

Que pouvait bien vouloir dire ce gnome ? demanda Rose en fermant sa cape de pétale de roses séchés et de duvet d’oie avec des fils de toiles d’araignée.
Je ne sais pas, mais dans le Bosquet Sacré on trouve la Source: la jeune fille, la mère et la vieille, peut-être nous expliqueront-elles…
Pervenche mis son chapeau.

. Les fées quittèrent leur abri si rassurant et partirent à l’aventure à travers la neige en direction du Bosquet du Chêne Sacré. La forêt sombre n’était éclairée que par quelques légers rayons de lunes se frayant un chemin dans les branches des chênes et des buissons d’aubépine. Elles avaient du mal à marcher dans la neige, le vent les faisait frissonner, quelle épopée ! Alors que la neige commençait à mouiller leurs pieds, elle rencontrèrent un ours. De son pas lourd et assuré, il s’avança vers elle et leur demanda:

Où allez-vous donc, toutes seules par une nuit si froide ? Au Bosquet sacré peut-être, pour fêter le solstice ?
Oui, nous venons pour découvrir le Secret du solstice !
Oh, quelles courageuses petites fées nous avons là ! Grimpez donc sur mon dos, je vous y emmène ! Mon pelage vous protègera de la morsure du froid. Et il se s’assit pour qu’elle puissent monter

Lentement mais sûrement, l’ours, emmena les petites fées vers leur destination.

- Écoutez ! dit Lilas, alors qu’elles s’approchaient du Bosquet. Quelqu’un chante des chansons bien joyeuses ! On dirait même qu’ils sont nombreux à chanter dans la joie !

La belle musique leur parvenait portée par l’air tranquille et froid. C’était la plus jolie musique qu’elle avait jamais entendue. L’ours amena les fées jusqu’aux abords d’une pierre plate, énorme, presqu’un rocher au centre du Bosquet. Il s’assit à nouveau pour les faire descendre.

Regardez ! dit Fleur de Tilleul alors qu’elles glissaient sur le sol couvert de neige, la Jeune Fille, la Mère et la Vieille ! Et on peut voir de nombreux autres invités du Petit Peuple !!!
Ils sont tous souriants et joyeux, dit lilas en regardant autour d’elle
Tous les animaux sont là aussi, chuchota Pissenlit, pourquoi regardent-ils tous la Mère ?

Les petites fées s’approchèrent des Trois Dames assises sur la grande pierre plate. La Mère tenait un paquet dans les bras et lui souriait tendrement. La Jeune fille se dirigea vers les petites fées et les pris délicatement dans ses mains. Elle les tint plus près de la Mère, afin qu’elles puissent voir ce qu’elle portait.

- Un bébé ! Crièrent en chœur les fées. Un nouveau né ! Regardez comme il brille !

- Il est le Soleil Roi naissant, dit la Mère en souriant
- Mais le gnome et le vieux Chêne ont dit que le Soleil Roi était mort, lui répondirent les petites fées. Comment ce bébé peut-il être le Soleil Roi ?

C’est le Secret du Solstice d’Hiver dit la Vieille en caressant la joue du bébé avec sa main ridée. Chaque année, lors des jours les plus sombres et les plus froids, le Soleil Roi se rend dans le Bosquet Sacré où il meure. J’emmène son esprit à la Mère qui lui offre une nouvelle vie. Et c’est ainsi pour toutes les créatures pas seulement pour le Soleil Roi.
Vous voulez dire, que tout ce qui vit et meure, vit à nouveau ? Les fées regardèrent le bébé Soleil Roi, blottit dans les bras de la Mère, en essayant de comprendre le mystère de sa naissance.
Oui, petits êtres, répondit la Vieille. La vie ne finit jamais, c’est le Grand Secret du Solstice d’Hiver.

Soulagée, les petites fées rirent de bon coeur ! Elles étaient tellement heureuses !

Je pense que le petit Soleil Roi devrait recevoir des cadeaux, dit Rose. Je lui montrerai où fleurissent les roses sauvages au début de l’été.
Et, je lui enseignerai comment appeler les oiseaux et écouter les chants du vent, déclara Pissenlit
Lorsqu’il sera plus grand et plus fort, dit la Mère, les fleurs fleuriront et son contact, les oiseaux reviendront chanter et l’air sera chaud grâce à son souffle, et l’hiver sera parti pour un moment. Alors le Soleil Roi courra et jouera avec vous dans la forêt.

Les petites fées chantèrent au bébé Soleil Roi, des chansons du printemps qui vient, de fleurs qui sentent bons, d’abeilles qui bourdonnent et de tous les secrets de la forêt. Et toutes les créatures du Bosquet Sacré chantèrent avec elles. Plus tard dans la nuit, l’Ours les ramena à leur petite maison dans les racines d’un chêne géant où leur sommeil fut rempli de rêves merveilleux, attendant la chaleur du printemps et le plaisir qu’elles auraient avec le petit Soleil Roi.

Revenir en haut Aller en bas
Melle
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Mer 19 Déc - 15:53

C'est aussi le moment où je fais mes petits bonshommes de pain d'épice glacés au sucre !! (comment ne pas se réjouir à cette idée !)

Revenir en haut Aller en bas
cris36
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Mer 19 Déc - 16:04

on voudrait bien gouter

_________________
LE BONHEUR EST UN CHOIX
Eléanor H Porter
Revenir en haut Aller en bas
elisalex
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Mer 19 Déc - 16:06

c'est joli ton poème Melle mais bon je crois pas à la vie éternelle et au renouveau de tout etre mais merci

_________________
« Échouer, c’est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente. »
- Henry Ford


Revenir en haut Aller en bas
Melle
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Mer 19 Déc - 16:19

elisalex a écrit:
c'est joli ton poème Melle mais bon je crois pas à la vie éternelle et au renouveau de tout etre mais merci

Le renouveau n'est pas forcément la vie éternelle. Ou alors il faut considérer la vie dans son ensemble... je n'ai pas vraiment d'avis sur la question, j'aime l'idée du recommencement des saisons I love you
Revenir en haut Aller en bas
Melle
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Mer 19 Déc - 16:20

cris36 a écrit:
on voudrait bien gouter

Je vais les faire demain... tu viens ?
Revenir en haut Aller en bas
cissy
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Mer 19 Déc - 16:38

Miam miam
Revenir en haut Aller en bas
elisalex
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Mer 19 Déc - 17:01

oui melle moi aussi le renouvellement des saisons mais pour la nature ...je idrais moi plus que la vie doit continuer pournos enfants

_________________
« Échouer, c’est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente. »
- Henry Ford


Revenir en haut Aller en bas
cris36
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Mer 19 Déc - 18:15

Melle a écrit:
cris36 a écrit:
on voudrait bien gouter

Je vais les faire demain... tu viens ?

pourquoi pas? j'aimerai bien te revoir

_________________
LE BONHEUR EST UN CHOIX
Eléanor H Porter
Revenir en haut Aller en bas
Melle
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Mer 19 Déc - 18:23

cris36 a écrit:
Melle a écrit:
cris36 a écrit:
on voudrait bien gouter

Je vais les faire demain... tu viens ?

pourquoi pas? j'aimerai bien te revoir

Revenir en haut Aller en bas
fleur de jasmin
accro
accro
avatar


MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   Jeu 20 Déc - 11:10

tu partages ta recette ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand Noēl n est plus une fete... Mais qu il ravive les plaies...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» faire des reserves de lait maternel
» retour de mon compagnon après une cure de sevrage dur dur!!!
» Quand l'éducation "alternative" isole...
» FETE DE LA POMME EURE DU TERROIR
» Quand changer pour le groupe 2?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sortez vos projets du placard :: ... PAPOTAGE (on ne peut pas s'en passer !!!) et autres presque Riens :: Calendrier & Agenda-
Sauter vers: