Pour un soutien des projets des femmes et pour papoter aussi...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La création d'entreprise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Choum
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: La création d''entreprise   Ven 6 Mar - 10:28

Créer son entreprise


Vous êtes actuellement employée, au chômage, en congé parental, au foyer, et vous avez envie de changer votre situation professionnelle. Pourquoi pas créer votre entreprise ?

"Oui mais comment ?"
"quel statut choisir ?"
"mon idée est-elle valable ?"
Voici les questions qui reviennent régulièrement et qui empêchent parfois certaines d'entre nous de nous lancer !

Je vais tenter de répondre à ces questions en vous détaillant ce qu'il faut faire pour vérifier la viabilité de votre projet, et les démarches à effectuer pour créer votre entreprise.

Avant toute chose : l'idée !

Quel que soit le projet que vous ayez, il commence forcément par une idée !
Cette idée nait de votre imagination, d'une idée déjà existante, d'une intuition, peu importe.

Plus votre idée sera innovante et plus il vous faudra réfléchir sur la capacité de la clientèle à l'accepter.
Plus votre idée sera classique, déjà présente sur le marché et plus il vous faudra réfléchir sur l'utilité de la mettre en place dans un marché déjà existant.

Il n'est pas possible de protéger une idée en elle-même, mais la forme sous laquelle elle se concrétise oui, c'est ce qu'on appelle la Propriété Intellectuelle.

Lorsque vous avez trouvé votre idée, il est important d'y réfléchir correctement, pour cela, définissez-la en quelques lignes précises et concises. N'oubliez pas que quand dans tout projet, il y a des forces et des faiblesses. Ne mettez jamais les faiblesses de côté ! Ce serait une erreur. En tenir compte est très important et permet de modifier/adapter son idée en fonction de la situation propre à chaque idée.

Un guide de l'ACPE pour vous aider à valider votre idée

( source )

Puis : votre projet personnel !

Vouloir créer son entreprise va vous demander du temps, de l'énergie, de la patience, et une certaine ténacité !
Beaucoup de créateurs négligent cette partie du projet pour se jeter dans l'étude économique de leur idée. Seulement cette étape est primordiale !
Dans votre projet professionnel, vous devez tenir compte de plusieurs choses :

Like a Star @ heaven vos contraintes

Temps : Créer sa propre entreprise signifie modifier sa situation personnelle, en quittant par exemple son emploi. L'important à ce moment là est de savoir si vous allez réussir à libérer assez de temps dans votre quotidien pour mettre en place votre projet.

Entourage : Un tel projet n'est pas une petite chose, assurez-vous d'être entourée, d'être soutenue, rien ne vaut le soutien de son entourage pour ne pas perdre pied, pour ne pas baisser les bras, et trouver parfois des réponses aux questions que vous vous posez

Argent : Mettre en place tout ceci demande de modifier sa situation personnelle, et peut conduire à une perte de revenus le temps que votre entreprise soit créée. Etes-vous prêtes à assumer cette perte de revenus ? Et votre famille ? De même, le temps que votre entreprise soit financièrement stable, êtes-vous (et votre famille) prête à vivre avec une situation financière instable ?
De même, il est souvent demander d'avoir un minimum d'apport personnel en fonction de votre idée, l'avez-vous ? si oui, votre famille est-elle prête elle aussi à engager cette somme dans votre projet ?

Vous : votre santé est un point important aussi de ce projet. Créer son entreprise va vous demander beaucoup d'énergie, de patience, risque d'engendrer beaucoup de stress, serez-vous capable de supporter tout ça ?

Vos compétences : Quand on se lance dans ce type de projet, il est important que le créateur possède plusieurs qualités
- de la personnalité
- du potentiel : d'adaptation, de résistance physique et psychologique
- des compétences et des connaissances en relation avec son idée
- de l'expérience, plus vous en aurez, plus vous saurez répondre aux besoins de votre idée

Il est aussi très important à ce moment là du projet de vous demander
"pourquoi ai-je vraiment envie de me lancer dans cette aventure ?"

Certaines raisons (la passion, l'envie d'être indépendante etc) peuvent conduire à certaines erreurs ! Il est donc très important de vous poser toutes les questions qui vous concerne, et ne vous voilez pas la face. Ceci pourrait vous conduire à faire trop d'erreurs qui pourraient mettre à mal la viabilité de votre projet !

Like a Star @ heaven les contraintes du projet

A ce stade, il est primordial que vous sachiez définir clairement et précisément les contraintes liées à votre idée
- la nature de votre idée, sa fabrication, etc
- le marché : nouveau, déjà existant, peu ouvert etc
- la mise en oeuvre
- la législation

Un guide l'ACPE pour vous aider à valider votre idée de création

Like a Star @ heaven le bilan du projet

Lorsque vous aurez pris le temps de faire tout ça, de bien réfléchir à tous les points énumérés précédemment, vous pourrez faire un bilan qui va vous conduire à connaître la suite de votre projet
- s'arrêter là ?
- différer la mise en place, le temps de compléter mes connaissances, de mieux définir mon idée ?
- lancer la création de l'entreprise ?

( source )
Revenir en haut Aller en bas
Choum
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: La création d'entreprise   Ven 6 Mar - 10:29

Ensuite : l'étude de marché !

Maintenant que vous avez validé votre idée, et votre projet personnel, vous pouvez vous lancer dans l'étude de marché.
L'étude de marché est primordiale parce qu'elle va permettre de réduire au maximum les risques de votre projet, et vous permettra de l'environnement de votre future entreprise et de prendre les décisions adéquates pour la suite.

Elle va vous permettre de

Like a Star @ heaven mieux connaître le marché

- les tendances : en déclin, en croissance, pour les professionnels/les particuliers
- les acheteurs et les consommateurs : qui sont-ils ? qu'est-ce qu'ils achètent ?
- la concurrence : quelle est-elle ? est-elle très présente ?
- l'environnement : notamment législatif
- y a-t-il réellement une opportunité pour mon projet ?

Like a Star @ heaven de réaliser un provisionnel du chiffre d'affaires

Lorsque vous aurez bien étudié votre marché, vous serez en mesure de mettre en place un prévisionnel réaliste concernant votre idée. Ce prévisionnel va dépendre de vos envies de développement, de vos moyens financiers

Vous pourrez ensuite mettre en place des objectifs qui vont dépendre de l'angle d'attaque que vous souhaitez donné à votre entreprise, mais aussi de la concurrence.

Like a Star @ heaven obtenir le meilleur "mix-marketing"

Il vous permettra de prendre les bonnes décisions concernant le produit que vous allez vendre, le prix, la distribution de votre prix, et la communication pour faire connaître votre produit.
Concernant le prix de vente de votre produit, il sera bien entendu dépendant des coûts de fabrication, de commercialisation, et de communication.

Like a Star @ heaven réaliser l'étude de marché

- acquérir un minimum de connaissance sur la notion du "marché", en gardant à l'esprit que seul l'avis du client a son importance ( source )
- suivre une démarche structurée et ordonnée : rechercher des informations, faire la synthèse et analyser les informations recueillies, rédiger le rapport, estimer le chiffre d'affaires prévisionnel ( source )

N'hésitez pas à vous documenter sur l'étude de marché pour la mener au mieux. Où ?
- CCI
- Chambre des métiers
- INSEE
- Bibliothèque
- Internet
- Presse professionnel du secteur, presse généraliste...

( source )
( 2ème source )

Etape suivante : le business plan !

Les 3 premières étapes vous ont permis de récolter tout un tas d'informations, de réponses à vos questions.
Vous pouvez alors mettre en place votre business plan

Le business plan se décompose en plusieurs parties :

Like a Star @ heaven Votre présentation : parcours scolaire, professionnel, ambition, aspiration...
Like a Star @ heaven Une présentation de votre projet de création

- le projet
- le produit ou service
- l'analyse du marché
- le lieu
- les moyens à disposition
- les moyens à développer
- les moyens humains
- la statégie commerciale
- une vision de l'entreprise avec ses perspectives d'évolutions

Like a Star @ heaven Le dossier financier prévisionnel

- un compte de résultat prévisionnel sur les 3 premières années d'activité
- le plan de financement de départ (pour vous permettre de savoir de quel apport financier vous aurez besoin pour lancer votre création)
- le besoin en fond de roulement, un tableau pour vous aider
- le calcul du seuil de rentabilité, appelé aussi "point mort"

( source )
( 2ème source )
Revenir en haut Aller en bas
Choum
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: La création d'entreprise   Ven 6 Mar - 10:30

Prochaine étape : le financement

Les 4 premières étapes vous ont permis de réunir toutes les informations, réponses aux questions dont vous aviez besoin. Votre dossier est ficelé. Il vous faut maintenant trouver un/des financement(s)

Trouver les bons financements est source de perennité pour votre projet. Il est donc important de définir exactement ce dont vous avez besoin.

Il existe plusieurs types de financement :

Like a Star @ heaven l'apport personnel

Pour se lancer dans un projet, il est quasiment indispensable d'avoir un apport personnel. Il permet d'inspirer confiance aux tiers que vous allez rencontrer pour trouver d'autres financements. De plus, il est souvent demandé pour assurer les frais d'installation, et les besoins du fond de roulement.

Like a Star @ heaven les prêts personnels

Vous aurez à faire à votre banque. Vous serez bien souvent limité à une somme ne dépassant pas celle de votre apport personnel, et votre emprunt ne pourra pas financer plus de 70% des investissements physiques, et du fond de commerce.

( source )

Like a Star @ heaven les prêts à la création d'entreprise (PCE)

le PCE est un crédit accordé par l'Etat, sans garantie ni caution personnelle du créateur, qui peut en disposer pour financer les frais liés au lancement de l'entreprise : frais de constitution, fonds de roulement …

Le PCE favorise la création de petites entreprises. Compris entre 3 000 et 8000 euros, il accompagne obligatoirement un financement bancaire, d'un montant au moins équivalent au PCE, et pouvant atteindre le triple de ce montant, soit au maximum 24 000 euros.

( source )

Like a Star @ heaven les prêts à la création d'entreprise (PCE)

Ils permettent de compléter l'apport personnel. Certains organismes extra-bancaires attribuent des prêts d'honneur sans exiger de garanties. Ces prêts sont généralement accordés à taux nul ou à taux réduit

( source )

Like a Star @ heaven la participation au capital

certaines sociétés peuvent envisager d'ouvrir leur capital à un investisseur : épargnant, client, fournisseur, business angel, etc …
Les créateurs d'entreprises peuvent s'adresser à différents organismes, qui sont les suivants :

- organismes de capital risque
- clubs d'investisseurs, Cigales
- sociétés de reconversion
- investisseurs individuels, vos proches (parents et amis) peuvent souscrire au capital et bénéficier ainsi d'une réduction conséquente d'impôts sur le revenu.
- associations love money …

Il faut savoir que ce type de financement ne concerne que les sociétés créées dans certains types d'activités. Très peu d'entreprises peuvent recourir au capital-risque, en effet, la sélection des projets par les sociétés de capital-risque est extrêmement rigoureuse.

( source )

Like a Star @ heaven le cautionnement

Les banques acceptent d'octroyer un prêt sous couvert d'une garantie (hypothèque, nantissement, gage …) ou d'une caution personnelle. Si les garanties qu'il présente sont jugées insuffisantes, le créateur d'entreprise peut faire appel à des organismes tiers qui assureront la prise en charge partielle du risque.
Les Fonds de garantie peuvent être nationaux, régionaux ou locaux et concerner particulièrement la création d'entreprise, comme :
- OSEO,
- le Fonds de garantie à l'initiative des femmes FGIF,
- les fonds de garantie de France Active, tournés vers des créateurs en situation personnelle difficile : allocataires du RMI, chômeurs en fin de droits,...
- les Sociétés de caution mutuelle (SCM) généralistes comme la Siagi ou spécialisées par secteurs d'activité accordent généralement leur garantie à hauteur minimale de 50 %,
- OSEO Région - filiale d' OSEO et de la Caisse des Dépôts et Consignations - qui a passé des accords avec certains Conseils régionaux ou Conseils généraux pour mettre en place un régime de garantie, dont le taux de couverture est généralement plus favorable aux créateurs d'entreprises que les fonds de garantie habituels.

( source )

Like a Star @ heaven quelques recommandations

Les banques ayant actuellement une attitude réservée envers les créateurs, pour espérer convaincre un banquier, vous devrez :

- avoir un bon dossier : complet, précis, concis, clair, soigné et vendeur. Utilisez pour cela Mon projet en ligne )
- être crédible en maîtrisant toutes les notions du dossier, en particulier les concepts essentiels de la partie financière : savoir ce que représente un BFR, ce qu'est un compte de résultat, un plan de financement, un plan de trésorerie, etc.
- avoir préparé la négociation,
- vous être entraîné plusieurs fois à bien présenter oralement votre projet.

En cas de crainte sur l'obtention d'un crédit à cause de garanties trop faibles, il ne faut pas hésiter à prendre l'initiative de rechercher une prise en charge du risque auprès d'un dispositif de garantie.

( autre source )
Revenir en haut Aller en bas
Choum
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: La création d'entreprise   Ven 6 Mar - 10:30

Étape suivante : avez-vous droit à des aides ?

Il existe un certain nombre d'aides publiques à la création d'entreprise. Ces dispositifs, mis en place à l'initiative de l'Etat ou des collectivités locales, peuvent prendre différentes formes, les principales étant :

- les aides financières,
- les allègements fiscaux,
- les exonérations de charges sociales,
- l'aide au conseil,
- la mise à disposition de locaux...

Attention ! Ces aides ne concernent pas forcément votre projet ! Elles peuvent :
- être réservées à des secteurs d'activité particuliers,
- dépendre du lieu d'implantation de l'entreprise,
- être liées à votre statut actuel (demandeur d'emploi ou salarié par exemple) ,
- imposer la réalisation d'investissements conséquents ou des recrutements, …

Pour savoir quelles aides régionales ou locales peuvent vous concerner, n'hésitez pas à vous rendre ici : http://www.apce.com/pid322/rechercher-une-aide.html?espace=1

Pour les aides de l'Etat, il en existe plusieurs comme par exemple :
- la prime d'aménagement du territoire
- l'exonération d'impôt sur les bénéfices des entreprises implantées dans certaines zones d'aménagement du territoire,
- l'exonération d'impôts locaux (pour la part revenant à l'Etat),
- l'exonération de cotisations sociales dans les zones de redynamisation urbaine ou zones franches urbaines.
- l'exonération de charges sociales pendant un an (ou plus dans certains cas) pour les demandeurs d'emploi qui créent ou reprennent une entreprise (dispositif Accre), ( source )
- le dispositif Nacre (Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d'entreprise), pour les personnes susceptibles de prétendre à l'Accre.
- les aides d'OSEO
- la réduction d'impôt pour souscription au capital des entreprises nouvelles,
- la déduction des intérêts d'emprunt,
- le Prêt à la création d'entreprise (PCE)

( source )
Revenir en haut Aller en bas
Choum
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: La création d'entreprise   Ven 6 Mar - 10:31

Prochain point : choisir son statut juridique

Like a Star @ heaven quelques critères sont importants

- La nature de l'activité

Certaines activités imposent un statut (exemple : les débitants de tabac). Il est donc prudent de vous renseigner au préalable auprès des organismes professionnels concernés, des chambres consulaires ou en vous procurant des fiches ou ouvrages sur l'activité choisie.

- La volonté de s'associer

Vous pouvez avoir envie de vous associer pour diverses raisons, comme partager des compétences, un carnet d'adresses etc. Si toutefois, vous souhaitez rester totalement maître à bord, il vous sera plus profitable de rester en entreprise individuelle.

- L'organisation patrimoniale

Si vous avez un patrimoine personnel à protéger et/ou à transmettre, le choix de la structure juridique prend toute son importance.
Aujourd'hui, l'entrepreneur individuel peut protéger ses biens immobiliers en effectuant une déclaration d'insaisissabilité devant notaire. C'est une bonne chose, mais souvent assez coûteuse. Renseignez-vous auprès de votre notaire !
Constituer une société permet, quant à elle, de différencier son patrimoine personnel de celui de l'entreprise et donc de protéger ses biens personnels de l'action des créanciers de l'entreprise.

- Les besoins financiers

Vous avez normalement déterminé les besoins financiers de votre entreprise lors de l'établissement des comptes prévisionnels.
Lorsqu'ils sont importants, la création d'une société de type SA ou SAS peut s'imposer pour pouvoir accueillir des investisseurs dans le capital.

- Le fonctionnement de l'entreprise

En entreprise individuel, le dirigeant est seul.
Dans les sociétés, le dirigeant n'agit pas pour son propre compte, mais "au nom et pour le compte" de la société.

- Le régime fiscale de l'entrepreneur et de l'entreprise

Selon le type de structure choisi, les bénéfices de l'entreprise seront assujettis à l'impôt sur le revenu ou à l'impôt sur les sociétés. Là encore, ce critère sera rarement déterminant en phase de création. En effet, il est difficile d'évaluer précisément le chiffre d'affaires prévisionnel de la future entreprise et d'effectuer ainsi une optimisation fiscale réaliste.

- La crédibilité vis-à-vis des partenaires

Il est indéniable que pour approcher certains marchés, la création de l'entreprise sous forme de société avec un capital conséquent sera recommandée.

Like a Star @ heaven Vous voulez travailler seul

Vous avez alors le choix entre :
- l'entreprise individuelle (commerçant)
- EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée)
- SASU (Société par Action Simplifiée Unipersonnelle)
- l'auto-entrepreneur

Like a Star @ heaven Vous voulez travailler à plusieurs

Vous avez alors le choix entre :
- SNC (Société en Nom Collectif)
- SARL (Société A Responsabilité Limitée)
- SA (Société Anonyme)
- SAS (Société par Action Simplifiée)
- SCA (Société en Commandite par Action)
- SCOP (Société COopérative de Production )

Vous avez aussi la possibilité de créer une :
- SCS (société en commandite simple)
- SCIC (société coopérative d'intérêt collectif)
- Société civile
- SCM (société civile de moyens)
- GIE (groupement d'intérêt économique)
- SCI (Société Civile Immobilière) et entreprise
- SEP (société en participation)
- SCP (sociétés civiles professionnelles)
- SEL (sociétés d'exercice libéral)
Pour plus d'informations, rendez vous sur le site de l'ACPE

( source , 2ème source )
Revenir en haut Aller en bas
Choum
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: La création d'entreprise   Ven 27 Mar - 8:16

Puis : les formalités de création

Vous venez de choisir la statut juridique qui convient le mieux à votre activité, vous devez donc maintenant déclarer votre entreprise.

Les formalités de création ont été considérablement simplifiées avec de la mise en place des Centres de formalités des entreprises (CFE), "guichets uniques" auprès desquels sont déposées les demandes d'immatriculation, de modification ou de cessation d'activité des entreprises.
Vous allez donc pouvoir effectuer vos formalités très rapidement en vous rendant à votre CFE ou par Internet si ce dernier dispose d'un service de formalités en ligne

Like a Star @ heaven Qu'est-ce que les formalités administratives ?

- déclarer votre activité et à demander votre immatriculation :

* au Répertoire national des entreprises (RNE) tenu par l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques),
* au Registre du commerce et des sociétés (RCS), tenu par le greffe du tribunal de commerce, si votre activité est commerciale ou si vous créez une société,
* au Répertoire des métiers (RM), tenu par la chambre des métiers et de l'artisanat (CMA), si votre activité est artisanale.

- entrer en relation avec les administrations : ceux qui seront en contact au quotidien avec vous durant toute la vie de votre entreprise : les services fiscaux et les organismes sociaux principalement.

Pour effectuer ces démarches, vous devrez vous adresser à un interlocuteur unique : le Centre de formalités des entreprises (CFE)

Une fois votre entreprise immatriculée, vous obtiendrez :

- un numéro unique Siren ("en" pour "entreprise") et un ou plusieurs numéros Siret ("et" pour "établissement"), délivrés par l'Insee,
- un code d'activité APE (activité principale de l'entreprise), délivré également par l'Insee,
- un numéro unique d'identification (établi à partir du numéro Siren), que vous utiliserez dans vos relations avec les organismes publics et les administrations.

Like a Star @ heaven Quel CFE pour quelle activité ?

- Commerçants, Sociétés commerciales (SARL, SA, EURL, SNC...), n'ayant pas un objet artisanal : CCI (Chambre du Commerce et de l'Industrie)
- Personnes physiques et sociétés exerçant une activité artisanale : CMA (Chambre des Métiers et de l'Artisanat)
- Sociétés civiles (SCI, SCM, SCP...), Sociétés d'exercice libéral (SELARL, SELAFA, SELCA), Agents commerciaux (personnes physiques), Établissements publics industriels et commerciaux (EPIC), Groupements d'intérêt économique (GIE) : Greffe du Tribunal de commerce
- Artistes-auteurs : Impôts

Exclamation Exclamation Exclamation Certaines formalités ne sont pas prises en charge par le CFE, comme par exemple
- le stage de préparation à l'installation, si votre activité est artisanale
- obtenir les autorisations nécessaires en cas d'activité à votre domicile
- la vérification auprès de l'INPI pour la dénomination que vous souhaitez donner à votre entreprise
- l'adhésion à la caisse de retraire obligatoire (à faire dans les 3 mois qui suivent l'immatriculation)
etc


( source )
Revenir en haut Aller en bas
Choum
Membre de l'équipe
Membre de l'équipe
avatar


MessageSujet: Re: La création d'entreprise   Ven 27 Mar - 13:04

Dernier point : Installer l'entreprise

Cette étape d'installation de l'entreprise consiste à effectuer un certain nombre de démarches qui vous permettront de démarrer votre activité dans les meilleures conditions et en toute quiétude :

Like a Star @ heaven Trouver et aménager vos locaux

Le choix d'un local adapté est important, car il est souvent le reflet de l'image de l'entreprise. Il existe de nombreuses possibilités, chacune présentant des avantages et des inconvénients mais aussi une réglementation à respecter.

- dans le cas d'un commerce, le choix du local est primordial. Il faut bien faire attention, dans une même ville, certaines sont plus propices au commerce que d'autres, tout comme dans un rue, il peut y avoir un bon et un mauvais trottoir !
- dans le cas d'une production, le plus important est le choix de la surface
- dans le cas de services, sans réception de marchandises et de client, vous pouvez même travailler de chez vous !

Modifier l'adresse de votre société entraîne des coûts divers et variés, il faut donc bien réfléchir à la domiciliation de votre entreprise!

Like a Star @ heaven Assurer votre entreprise

Trop nombreux sont les créateurs qui démarrent leur activité sans assurance, sans doute par soucis de limiter au minimum leurs frais généraux...
Pourtant, toute activité professionnelle engendre des risques et il est parfois trop tard lorsque le dirigeant s'en rend compte.
Il est en effet très important d'adapter ses garanties au développement de l'entreprise et donc de revoir périodiquement l'ensemble de ses contrats d'assurance.

Like a Star @ heaven Etablir vos premiers documents commerciaux

Il est désormais temps de choisir et de commander votre papier à en-tête, vos cartes de visites, vos prospectus publicitaires...
Tous ces documents, qui seront adressés à des tiers, devront comporter un certain nombre de mentions qui peuvent varier selon l'activité exercée.

Doivent figurer, au minimum :
- la dénomination de votre entreprise (ce sera votre nom si vous êtes entrepreneur individuel),
- son nom commercial, si l'en existe un,
- la forme juridique de l'entreprise, s'il s'agit d'une société : SARL, SA, SAS, ... avec le montant du capital social,
- le numéro unique d'identification qui vous a été communiqué par l'Insee.

Attention ! Vos factures devront, quant à elles, comporter d'autres mentions obligatoires.

Like a Star @ heaven Finaliser le recrutement de vos collaborateurs et choisissez vos prestataires

L'élaboration de votre projet a permis de déterminer un certain nombre de besoins en termes de moyens humains.
C'est donc le moment de mettre en place le recrutement éventuel de salariés, et de trouver vos prestataires (comptable, etc) et négocier leurs prestations.

Like a Star @ heaven Mettre en place votre comptabilité et vos outils de gestion

Selon le régime fiscal de votre entreprise, les obligations comptables seront plus ou moins importantes.
Vous devrez donc vous procurer un certain nombre de livres comptables (documents "papiers" ou "informatiques") :

- Journal des recettes : les entreprises soumises au régime de la micro-entreprise
- Registre des achats : les entreprises soumises au régime de la micro-entreprise (micro-BIC)
- Livre journal : la majorité des entreprises soumises à un régime réel d'imposition
- Grand livre : les entreprises commerciales ou artisanales soumises à un régime réel d'imposition
- Livre d'inventaire : les entreprises commerciales soumises à un régime réel d'imposition
- Registre des immobilisations et des amortissements : les professions libérales soumises à la déclaration contrôlée

Par ailleurs, la mise en place d'outils de gestion vous permettra :

- de comparer vos réalisations par rapport à vos prévisions et d'analyser les écarts pour corriger le tir,
- de répondre, en temps et en heure, aux échéances diverses : administratives, financières, sociales, fiscales, contractuelles, etc.,
- de mettre en place des outils qui permettront à la fois de suivre votre activité et d'effectuer votre comptabilité,
- de préparer l'avenir en prenant des décisions de stratégie qui vous permettront, soit de corriger la trajectoire, soit de développer votre activité.

Like a Star @ heaven Planifier

Cette fonction très importante consiste à établir une organisation dynamique permettant d'identifier les temps consacrés aux différentes tâches de votre métier de chef d'entreprise " produire - vendre - gérer ", mais aussi veiller à conserver des temps pour la réflexion et pour la vie personnelle.

Il est primordial de ne pas laisser déborder une fonction sur une autre ! Toutes les fonctions ont une pareille importance. Vous serez sans doute tenté de privilégier la satisfaction de votre clientèle... mais ne négligez pas le temps passé à la facturation, aux courriers, à l'administration...

( source )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La création d'entreprise   

Revenir en haut Aller en bas
 
La création d'entreprise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» marchés en irlande- création d'entreprise
» Recherche associé(e) création café-librairie Drôme
» Création d'un comité d'entreprise dans la gendarmerie
» un site de création mode enfant
» Corsets Vanille Création

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sortez vos projets du placard :: les DOSSIERS du Forum :: ... pour un projet PROfessionnel :: ... pour Créer sa PROPRE Entreprise et la Développer :: Statuts et à Savoir-
Sauter vers: